Nicole Bricq est remplacée par Delphine Batho



© Ministère de l’Écologie
© Ministère de l’Écologie
Le sénateur Europe Écologie-Les Verts, Jean-Vincent Placé, a critiqué vendredi 22 juin le remplacement de Nicole Bricq au ministère de l’Écologie par Delphine Batho. M. Placé s'est interrogé sur le sens "du signal envoyé par rapport à l'éviction de Mme Bricq qui avait très bien démarré". Il a fait valoir que l'ancienne sénatrice PS nommé jeudi 21 juin au soir au Commerce extérieur défendait "les positions des écologistes, sur les gaz de schiste" notamment, et "particulièrement la question des forages au large de la Guyane" sur laquelle "il y avait un lobbying extrêmement fort". "Je voudrais connaître les tenants et les aboutissements" de ce remplacement, a poursuivi le sénateur en souhaitant que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, "puisse donner des explications sur le sujet". S'agissant "du seul portefeuille qui a changé", il a estimé que c'était "un bémol" au remaniement intervenu jeudi, et un "drôle de message envoyé" aux écologistes. "On sait que Mme Bricq connaît très, très bien les dossiers économiques et écologiques, je suis surpris", a-t-il dit encore, en soulignant que ses commentaires ne mettaient nullement en cause les compétences de Mme Batho.
Le départ de Nicole Bricq constitue une "surprise pour tout le monde, y compris sans doute pour son cabinet", a estimé de son côté France Nature Environnement (FNE). "On peut se poser la question de savoir si l'arbitrage défavorable à Mme Bricq sur le permis pétrolier de Shell en Guyane n'a pas pu jouer en sa défaveur", a indiqué Benoît Hartmann, porte-parole de FNE. Un peu plus tôt dans la journée, avant l'annonce du remaniement gouvernemental, un large collectif d'ONG environnementales (FNE, WWF, Greenpeace, Fondation Nicolas Hulot, etc.) avait estimé que Mme Bricq avait perdu "son premier arbitrage" après l'annonce de la reprise probable lundi 25 juin des forages en Guyane. De Rio, où se tient la conférence de l'ONU sur le développement durable, le directeur général du WWF, Serge Orru, a confirmé avoir "discuté ces jours-ci avec Nicole Bricq (qui s'est rendue à Rio) et on ne pressentait pas ce changement". Delphine Batho "n'a pas vraiment fait ses preuves sur l'environnement", reconnaît Benoît Hartmann pour FNE, mais "on peut lui laisser le bénéfice du doute". Si ce changement n'est "pas un très un bon signal" alors qu'une conférence environnementale est en préparation, le point positif, selon lui, est que la nouvelle ministre conserve "le même périmètre, avec l'énergie". La conférence environnementale, promise par François Hollande pendant la campagne présidentielle, aura probablement lieu en septembre.

AFP

Vendredi 22 Juin 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse