Nigeria : des rebelles menacent de déclarer l'"indépendance" du Delta du Niger



Le groupe rebelle des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) a menacé jeudi 18 août de déclarer l'"indépendance" de cette région pétrolifère du Nigeria le 1er octobre prochain, accusant le président nigérian, Muhammadu Buhari, de mauvaise gestion et de diviser le pays. "Ce gouvernement, dont Buhari est à la tête, a fait du tort aux Nigérians avec ses politiques mal orientées qui ont divisé le pays et, par conséquent, plus personne ne veut faire partie de cet État en faillite, même pas le Delta du Niger", ont expliqué les NDA, nouveau groupe armé aux velléités indépendantistes. Cette région du Delta du Niger concentre les ressources pétrolières et gazières du Nigeria, qui tire 70 % de ses revenus de sa production de pétrole. La compagnie pétrolière nationale NNPC et de nombreuses multinationales comme Shell, Chevron, Exxon et Eni ont des installations pétrolières dans cette région. "Si le gouvernement nigérian ne revient pas sur ses pas afin de restructurer ce pays, la déclaration d'indépendance du 1er octobre est toujours sacro-sainte", ajoutent les NDA. La fête d'indépendance du Nigeria a lieu à cette date. "Nos prières à l'attention de Buhari et des hypocrites du Nord (gouverneurs des États du Nord du Nigeria, NDLR) visent à ce que du pétrole soit découvert dans des quantités exploitables au plan commercial dans le Nord, afin qu'ils puissent laisser le Delta du Niger s'en aller". Les NDA font régulièrement exploser des installations pétrolières depuis le début de l'année et ont promis de mettre le pays à genoux tant que leurs revendications ne seraient pas entendues. Comme d'autres rebelles nigérians avant eux, ils réclament une meilleure redistribution des revenus pétroliers et une plus grande autonomie politique. Jusqu'ici, les NDA revendiquaient en outre l'autodétermination du Delta du Niger. Ils ont ces derniers mois décliné une offre de pourparlers de paix avec le gouvernement nigérian. Les NDA ont revendiqué la plupart des attaques perpétrées depuis février contre la compagnie nationale NNPC, ainsi que Shell, Chevron et Eni.

AFP

Vendredi 19 Août 2016



Lu 227 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse