Norbert Dentressangle : après la Chine, l’Inde et le Sri Lanka


Multipliée par deux au premier semestre, l’activité freight forwarding de Norbert Dentressangle se renforce dans le sous-continent indien via l’accord conclu avec le sri-lankais John Keells. Porté par l’intégration de TDG et d’APC Beinjing en année pleine, le groupe affiche une croissance à deux chiffres.


© GND
© GND
Finalisée d’ici fin août, l’acquisition des activités freight forwarding du conglomérat sri-lankais John Keells étend la couverture de GND au sous-continent indien. Signé début juillet, le protocole d’accord comprend huit agences – six en Inde dans les principales régions du littoral, deux au Sri Lanka – et un effectif de 120 personnes.

François Bertreau, PDG du groupe Norbert Dentressangle © GND
François Bertreau, PDG du groupe Norbert Dentressangle © GND
En 2011, ce réseau a réalisé un chiffre d’affaires de 8 millions d'euros. Cette nouvelle croissance externe intervient quelques mois après la reprise du chinois APC Beijing International rebaptisé NDO China, et renforce la présence du groupe en Asie. Créée en janvier 2010, la division freight forwarding compte désormais 50 sites et un effectif de 600 personnes présents dans douze pays et trois continents. Au premier semestre, elle a atteint son équilibre et réalisé un chiffre d’affaires de 68 millions d'euros, soit une multiplication par deux par rapport à la même période 2011. À court terme, François Bertreau, son PDG, confirme l’objectif de 250 millions d'euros de recettes.

Porté par les croissances externes

Dans l’immédiat, le freight forwarding est à l’origine de 4 % des revenus du groupe qui, au premier semestre, se sont élevés à 1,934 milliard d'euros en hausse de 13,3 %. L’essentiel de cette croissance provient des acquisitions de TDG et d’APC Beijing tandis que 58 % du chiffre d’affaires est réalisé hors de France. Côté rentabilité, le résultat opérationnel avant écart d’acquisition (Ebita) se développe de 9,2 % à 64,3 millions d'euros laissant un bénéfice net de 29,9 millions d'euros. Lequel se contracte de 3 % "sous l’effet d’un taux d’IS beaucoup plus élevé" après épuisement d’un crédit d’impôt lors de l’acquisition de Christian Salvesen. Compensant un tassement sur son périmètre constant (- 1,3 %), l’intégration de TDG en année pleine permet ainsi un développement du chiffre d’affaires du transport de plus de 7 % à 1,041 milliard d'euros. La division dégage un résultat opérationnel de 31,7 millions d'euros (+ 18,2 %) malgré "la baisse des volumes amplifiant la concurrence dans le secteur, et la dégradation de la conjoncture en Grande-Bretagne et en Espagne".

"La division freight forwarding à l’équilibre"


À suivre aussi, la suppression de la loi Tepa avec une baisse estimée à 4 % sur les revenus nets des conducteurs.
S’agissant de la logistique, son chiffre d’affaires bondit de 18 % à 862 millions d'euros grâce au dynamisme observé en Italie, Pologne, Suisse et Roumanie ainsi qu’en Grande-Bretagne (42 % de l’activité). A contrario, la Belgique rencontre des difficultés qui ont conduit au remplacement de l’équipe dirigeante locale et à la renégociation de plusieurs contrats. Cette contre-performance pèse sur la rentabilité opérationnelle de la division en repli de 2,5 % au premier semestre à 30,8 millions d'euros.

Cession du terminal fluvial à Dagenham

Issu de l’acquisition de TDG, Norbert Dentressangle procédera à la cession du terminal fluvial de stockage de vracs chimiques et pétroliers situé à Dagenham, au sud de Londres. Un accord a été signé dans ce cadre avec le norvégien Stolt-Nielsen et la clôture de l’opération est envisagée d’ici le quatrième trimestre. Au premier semestre, ce terminal jugé "non stratégique" a dégagé un chiffre d’affaires de 5 millions d'euros et une marge opérationnelle de 1,9 million d'euros.

Érick Demangeon

Jeudi 2 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse