Norsk Hydro tombe dans le rouge


Le producteur norvégien d'aluminium Norsk Hydro est tombé dans le rouge au deuxième trimestre sous l'effet d'une conjoncture difficile, marquée par une baisse du prix du métal, et d'éléments exceptionnels.


© Hydro
© Hydro
Norsk Hydro tombe dans le rouge au deuxième trimestre dans une conjoncture difficile. Au cours du trimestre, le producteur norvégien d'aluminium a essuyé une perte nette de 1,6 milliard de couronnes (217 millions d'euros) contre un bénéfice de 1,4 milliard un an auparavant, avec un chiffre d'affaires en baisse de 13 %, à 21,6 milliards.

Faibles résultats au deuxième trimestre

"La dégradation de la conjoncture continue d'être un défi pour nos principaux marchés, générant un prix de l'aluminium peu élevé et de faibles résultats pour Hydro au deuxième trimestre", a commenté le directeur général, Svein Richard Brandtzaeg. Globalement dans le bas des attentes des analystes, les résultats ont aussi pâti d'effets de change défavorables, à hauteur de 883 millions de couronnes, à cause du renchérissement du dollar par rapport à la devise norvégienne.

"La demande mondiale devrait augmenter de 2 % cette année"


Sur un an, le prix de la tonne d'aluminium a reculé de 23 % exprimé en dollars et de 17 % en couronnes. La morosité en Europe pèse notamment sur la construction automobile et le bâtiment, deux débouchés très importants pour le métal. À titre de comparaison, le géant américain Alcoa a quant à lui été presque à l'équilibre, avec une perte trimestrielle nette de 2 millions de dollars. Malgré les "incertitudes économiques" actuelles, la demande mondiale d'aluminium, hors Chine, devrait augmenter de 2 % cette année, tirée par l'Amérique du Nord et le Japon, a précisé le groupe norvégien. Au deuxième trimestre, Norsk Hydro a aussi passé pour environ 1,5 milliard de couronnes de provisions liées à la fermeture de son usine australienne de Kurri Kurri.
Le bénéfice d'exploitation (Ebit) dit sous-jacent, considéré comme un bon indicateur de la santé du groupe, a reculé de 71 % sur un an, à 549 millions de couronnes mais est ressorti au-dessus des estimations des analystes cités par Dow Jones Newswires, lesquels tablaient sur 455,1 millions. Pour traverser cette passe difficile, Norsk Hydro a lancé un programme d'amélioration de sa rentabilité qui devrait permettre de dégager entre 2 et 3 milliards de couronnes supplémentaires à un horizon de deux ou trois ans.

AFP

Mercredi 25 Juillet 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse