Notre-Dame-des-Landes : tout reste à faire sur le terrain


Le "oui" à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes l'a emporté mais tout reste à faire sur place, entre l'évacuation des occupants illégaux et le lancement des travaux, contre lesquels les opposants restent mobilisés.


François Hollande a réaffirmé dès dimanche 26 juin que le résultat du référendum sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes (victoire du oui à 55 %) "sera respecté". Mais, sur place, les opposants à l'aéroport ont annoncé la couleur. La "lutte se poursuit". "Si le non l'avait emporté, je pense que ça clôturait le débat. Mais le fait que le oui l'ait emporté, ça ne résout pas la question, parce qu'il reste le problème des recours juridiques", a affirmé David Cormand, secrétaire national d'EELV.
Manuel Valls a affiché la volonté du gouvernement d'agir vite, précisant que "les travaux préparatoires à la réalisation du nouvel aéroport s'engageraient dès l'automne prochain". Un calendrier jugé irréalisable pour les opposants. Une procédure d'infraction pour non-respect de la réglementation européenne, ouverte par Bruxelles contre la France, est en effet toujours en cours. Son règlement passe par la révision du Schéma de cohérence territoriale de Nantes-Saint-Nazaire. Ce document d'urbanisme doit être approuvé après une enquête publique qui ne devrait pas avoir lieu avant septembre. "Le temps qu'il y ait l'enquête, le rapport de l'enquête, et les éventuelles modifications du document, tout ça nous mène en fin d'année", prédit Françoise Verchère, coprésidente du Cédpa, le collectif des élus opposés à l'aéroport.
Le Premier ministre va aussi trouver sur sa route le campagnol amphibie. Pour pouvoir démarrer les travaux, la préfecture doit prendre un arrêté portant dérogation pour la destruction de ce petit rongeur présent sur le site, une espèce protégée. Les opposants ont déjà annoncé un recours. Des recours d'arrêtés préfectoraux concernant d'autres espèces protégées devraient en outre être examinés au plus tôt à l'automne.

Anne-Sophie Lasserre et Véronique Martinache

Mardi 28 Juin 2016



Lu 223 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse