Nouvel échec de recherches offshore à Cuba


Une troisième série de recherches pétrolières offshore au nord-ouest de Cuba, dans le golfe du Mexique, s'est soldée par un nouvel échec.


© Cubapetroleo
© Cubapetroleo
Vendredi 2 novembre, l'entreprise cubaine Cupet, associée dans l'opération à l'entreprise vénézuélienne PDVSA, a annoncé un nouvel échec pour ses recherches pétrolières offshore". "Bien que ce puits n'offre pas de possibilités d'exploitation commerciale, les résultats obtenus vont permettre d'orienter et d'amplifier les opérations dans les blocs de la Zone économique de Cuba dans le golfe du Mexique, comme prévu dans le contrat souscrit entre les deux entreprises", a indiqué Cupet. Les travaux de recherches, menés par la plate-forme Scarabeo-9, se sont achevés le 26 octobre sur le puits du cap de San Antonio 1-X, au nord-ouest de Cuba. "L'expérience technique acquise et la valeur des informations obtenues ont contribué à réaffirmer la détermination de PDVSA à continuer sa participation dans la campagne exploratoire dans les eaux cubaines", ajoute Cupet. Cette opération était la troisième menée par Scarabeo-9.
Le 5 juin, le géant pétrolier espagnol Repsol, associée à des groupes indien et norvégien, avait annoncé un premier échec au large de La Havane et son retrait des opérations de recherches. Début août, les groupes Gazpromneft (Russie) et PC Gulf (Malaisie) avaient rapporté le caractère "non commercial" de leurs recherches et la poursuite de leurs évaluation sur les autres blocs dont ils disposent, tandis que Scarabeo-9 passait aux mains de PDVSA.
La Zone économique exclusive cubaine du golfe du Mexique couvre 112.000 km2, divisés en 59 blocs de recherches, dont 22 sous contrat avec les compagnies Repsol, en consortium avec Statoil (Norvège) et OVL (Inde), PDVSA (Venezuela), Petrovietnam, Petronas (Malaisie) et Sonangol (Angola). En 2010, Cuba a produit 21,4 millions de barils de pétrole, soit 46 % de sa consommation. Le reste, environ 100.000 barils/jour, est essentiellement importé du Venezuela, à des conditions privilégiées.

AFP

Lundi 5 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse