Nouvelle SNCF : priorité aux trains du quotidien


Manuel Valls, en visite mercredi 15 juillet au siège de la SNCF à La Plaine-Saint-Denis, a réaffirmé la priorité donnée par son gouvernement aux trains du quotidien et à l'amélioration du réseau ferroviaire existant, tout en défendant l'ouverture à la concurrence qui ne doit pas être un "tabou".


© Alstom
© Alstom
"Le choix des majorités précédentes a été au développement à tout crin de nouvelles lignes. La priorité doit changer, c'est un message pour l'ensemble de nos concitoyens", a déclaré le Premier ministre à l'occasion d'une cérémonie marquant la nouvelle organisation de la SNCF à la suite de la réforme ferroviaire en vigueur depuis le 1er janvier. "Il s’agit de faire baisser l’âge moyen du réseau, de concentrer les moyens humains et financiers sur les lignes les plus empruntées, sur les transports du quotidien", a-t-il souligné, promettant de maintenir "au haut niveau où nous les avons placés" les crédits alloués à la modernisation du réseau.
Manuel Valls, qui s'exprimait devant plusieurs centaines d'employés du nouveau siège de la SNCF, a qualifié d'"erreur" le "tout-TGV", la construction simultanée de quatre lignes à grande vitesse, mais aussi la dissociation SNCF-RFF, qui n'existe plus avec la réforme ferroviaire. Le groupe public ferroviaire est désormais composé d'un établissement public (Epic) de tête, nommé SNCF, qui chapeaute SNCF Mobilités, l'opérateur ferroviaire, et SNCF Réseau, en charge de l'infrastructure.
L'organisation doit notamment préparer la France à l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs, prévue par l'Union européenne pour 2022. "Nous devons sortir de ce tabou de l’ouverture à la concurrence du monde ferroviaire", a affirmé Manuel Valls. "Placer l'État au cœur du dispositif n'est en rien contradictoire avec cette exigence de concurrence", a-t-il plaidé.
Par ailleurs, comme l'a indiqué Manuel Valls, les trois principaux dirigeants de la nouvelle SNCF (Frédéric Saint-Geours comme président du conseil de surveillance de la SNCF, Guillaume Pepy comme président du directoire de la SNCF et Jacques Rapoport comme président délégué du directoire) ont été confirmés en Conseil des ministres mercredi matin. Leur reconduction avait été annoncée par François Hollande fin juin.

AFP

Jeudi 16 Juillet 2015



Lu 123 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse