Nouvelle croissance pour le trafic shortsea en Belgique


En Belgique, le volume total de marchandises manutentionnées au cabotage dans les quatre ports flamands a enregistré un nouveau record au premier semestre de cette année avec plus de 71 millions de tonnes (+ 3,6 %).


Navire au port de Gand © Port de Gand
Navire au port de Gand © Port de Gand
D'après le Bureau de promotion du shortsea de Belgique, les quatre ports flamands - Anvers, Zeebrugge, Gand et Ostende - ont totalisé au cours des six premiers mois de cette année un volume inégalé depuis 1999 dans le secteur du transport maritime à courte distance (shortsea shipping). Au total, ils ont vu passer 71,2 millions de tonnes contre 68,7 millions de tonnes au cours de la période janvier-juin 2013, soit 2,5 millions de tonnes de plus (+ 3,6 %). Le résultat le plus proche avait été réalisé au cours du premier semestre 2011 avec 70,4 millions de tonnes. "La part du transport shortsea dans le trafic total des ports s'élève à 53 %, explique le bureau. Ce résultat souligne une fois de plus l'importance du shortsea shipping dans la Flandre. Ce mode de transport apparaît bien ancré dans les chaînes de transport européen".

Anvers... loin devant

Des quatre ports flamands, c'est Anvers qui pèse le plus lourd pour ce secteur d'activité. Sur les six mois, le port scaldéen a traité 46,3 millions de tonnes en shortsea sur un total de 98,2 millions de tonnes, soit 47,2 % pour ce type de navigation. Zeebrugge pour sa part, a généré 15,4 millions de tonnes de fret au cabotage sur 22 millions de tonnes, soit 69,7 %. Pour sa part, Gand a réalisé 8,7 millions de tonnes de tonnage shortsea sur 13,2 millions de tonnes, soit 66 %. Enfin, Ostende est le port le plus spécialisé avec la presque totalité de son trafic en cabotage (98,9 %).

"Ostende est le port le plus spécialisé"


Le transport maritime à courte distance est également présent sur les voies intérieures avec de l'acheminement fluvio-maritime. Sur ce segment, est également enregistrée une croissance avec 717.800 tonnes au total, soit + 4 %. La liaison Bruxelles-Anvers représente la part dominante de ce volume, soit 579.000 tonnes (+ 12,8 %).

B. T.

Mercredi 1 Octobre 2014



Lu 191 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse