Nouvelle piste à Heathrow : pas de décision avant l'été prochain



La décision sur l'agrandissement des hubs de British Airways est une nouvelle fois repoussée ©BA
La décision sur l'agrandissement des hubs de British Airways est une nouvelle fois repoussée ©BA
La décision de construire une nouvelle piste sur l'un des aéroports londoniens de Heathrow ou de Gatwick, promise par le Premier ministre britannique David Cameron pour la fin de l'année, ne sera finalement pas prise avant l'été prochain, au moins, a annoncé Downing Street le 10 décembre.
"Le gouvernement va entreprendre une série de travaux supplémentaires" pour affiner sa décision, "et nous prévoyons qu'ils s'achèveront au cours de l'été", indique l'exécutif britannique.
Tout en soulignant l’intérêt de cette nouvelle piste, le ministre des Transports Patrick McLoughlin a indiqué qu'"il était aussi extrêmement important de prendre la décision qui bénéficiera aux générations futures". "Nous allons mener de nouveaux travaux sur l'impact environnemental (de cette nouvelle piste)", a-t-il précisé. "Nous devons mettre en place le meilleur dispositif possible pour limiter l'impact" sur les résidents.
Une commission chargée de réfléchir à l'avenir des aéroports londoniens avait conseillé, le 1er juillet, de construire une troisième piste à Heathrow, après trois années d'enquête sur fond d'intense lobbying des deux aéroports candidats à l'agrandissement. Mais cette recommandation a été vivement dénoncée par les écologistes qui craignent une aggravation de la pollution à Londres alors que Heathrow se situe aux portes de la ville. Pour Greenpeace, l'annonce du report de la décision ne résoudra pas un "problème insoluble", personne n'ayant été capable, selon l'organisation, de montrer qu'il était possible de construire une nouvelle piste à Heathrow sans "dépasser les seuils de pollution".
Les milieux d'affaires, qui estiment une nouvelle piste indispensable pour maintenir la dynamique de la City et dénoncent les atermoiements du gouvernement, ont pour leur part critiqué la décision du gouvernement. "Nous comprenons la nécessité d'obtenir une estimation solide (...) mais il est particulièrement décevant que le gouvernement ne soit pas parvenu à une décision aujourd'hui", a déclaré Nathan Stower, patron de la British Air Transport Association, qui représente les compagnies aériennes.

AFP

Vendredi 11 Décembre 2015



Lu 211 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse