OACI : référentiel sur les risques des vols en zones de conflits


L'Organisation de l'aviation civile internationale a ouvert son référentiel regroupant toutes les informations sur les risques de survoler une zone de conflit.


Chaque État est responsable de l'évaluation des risques pour l'aviation civile dans son espace aérien © Aéroports de Lyon
Chaque État est responsable de l'évaluation des risques pour l'aviation civile dans son espace aérien © Aéroports de Lyon
L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a ouvert lundi 13 avril son référentiel sur les risques des vols en zones de conflits. Cette agence des Nations unies, chargée de définir les règles internationales dans le domaine du transport aérien, avait proposé cette base de données après l'accident du vol MH17 de la Malaysia, abattu au-dessus de l'Est de l'Ukraine en juillet dernier. Cette création d'un référentiel ouvert au public et donnant à tous les transporteurs aériens le même niveau d'information avait été acté en février à l'occasion de la conférence sur la sécurité aérienne.

Au bon vouloir des gouvernements

Mais les mises en garde ou avertissements sur les risques de survol de zones de conflit ou de pays en guerre seront du bon vouloir des gouvernements de ces pays. Ce sont en effet les administrations de l'aviation civile des pays qui peuvent "soumettre des informations sur les risques" de survol de ces zones, a expliqué l'OACI. "L'identité de l'État qui soumet une information sera clairement mentionnée, et les États référencés dans cette soumission auront aussi la possibilité de la réviser et de l'approuver" avant la mise en ligne pour le public, selon l'OACI.
L'objectif des pays membres de cette organisation est de donner aux compagnies aériennes et à leur administration de l'aviation civile de tutelle une information sur les risques encourus afin par exemple d'éviter qu'un avion de passagers soit la cible de missiles ou d'autres armements dans des zones de conflit. "Ce référentiel centralisé vise à renforcer le cadre global existant dans lequel chaque État est responsable de l'évaluation des risques pour l'aviation civile dans son espace aérien", a souligné indiqué Olumuyiwa Benard Aliu, président du conseil de l'OACI.

AFP

Mercredi 15 Avril 2015



Lu 60 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 14:36 Bombardier livre son premier CS300 à Air Baltic €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse