OFP : à la reconquête du trafic diffus


À l'origine de 4 % des tonnages traités sur le Réseau ferré national, les opérateurs ferroviaires de proximité et portuaires ont démontré la pertinence de leur modèle économique. Leur développement pourrait être accéléré grâce à quelques mesures mais dans l'immédiat, les OFP participent à la relance du trafic diffus.


Avec 25 personnes, OFP Atlantique traitera 450.000 tonnes en 2014 © OFP Atlantique
Avec 25 personnes, OFP Atlantique traitera 450.000 tonnes en 2014 © OFP Atlantique
La baisse du fret ferroviaire en France n'est pas homogène. "De 2007 à 2013, le train complet a augmenté de 10 %, l'activité «wagon isolé» a été divisée par trois, et le combiné regagne progressivement du terrain après avoir perdu 30 % de son trafic", note André Thinières. "L'évolution structurelle de l'économie n'a qu'un impact mineur", ajoute le délégué général de l'association Objectif OFP, citant les travaux du Commissariat général au développement durable (CGDD) et du Laboratoire d'économie des transports de Lyon (LET). "Si on s'organise pour reconquérir ne serait-ce que la moitié des 500.000 wagons isolés perdus depuis 2007, le trafic ferroviaire augmenterait de 15 % et la part modale du fer de 2 %". En conjuguant au plus près des territoires avec des personnels polyvalents, le groupage de wagons, la traction sur des distances variables, et la fonction de gestionnaire d'infrastructures pour le compte de Réseau ferré de France, les OFP sont présentés comme la cheville ouvrière de cette reconquête en insufflant une nouvelle compétitivité. "Les parcours terminaux, l'assemblage et la distribution des wagons isolés représentent de 40 à 50 % du coût total des transports diffus. Le recours à des référentiels adaptés et à un prestataire gestionnaire d'infrastructures peut diviser par deux ou trois le coût de rénovation et d'entretien des petites lignes".

Forces en présence

Aujourd'hui, Objectif OFP recense cinq OFP territoriaux opérationnels - CFR Morvan, TPCF Régiorail, RDT 13, Bourgogne Fret Service et Régiorail Lorraine - plus quatre en cours de lancement : Agenia, Fer Alliance, OFP Chalons et Ferrivia. S'ajoutent deux OFP portuaires, OFP Atlantique et Normandie Rail Services, et trois entreprises ferroviaires qui ont créé des structures locales : Europorte Châtillonnais, VFLI Strasbourg et OSR Nord-Pas-de-Calais. À l'image de CFR Morvan, une partie de ces opérateurs intervient en qualité de gestionnaire d'infrastructures pour le compte de RFF et d'autorités portuaires où les filiales d'Europorte, groupe Eurotunnel, se taillent la part du lion.

"La baisse du fret ferroviaire en France est principalement due à la chute du wagon isolé"


En 2013, les OFP territoriaux et portuaires en exploitation ont traité 2,6 milliards de tonnes-kilomètres grâce à 28 locomotives et à un effectif de 161 personnes. "En 2014, ils traiteront 3,8 milliards de t-km, soit 4 % des tonnages transportés sur le Réseau ferré national, avec 36 locomotives et 167 personnes. Leur chiffre d'affaires augmentera de 30 %",  selon André Thinières. Objectif OFP suggère plusieurs mesures pour soutenir l'exploitation de ces opérateurs : "Adapter les dispositifs d'aide PME aux OFP, autoriser la location ou le prêt de personnels de conduite, créer une filière de formation diplômante pour les métiers de conduite, sol et maintenance", ou encore "favoriser l'émergence d'un marché de locomotives d'occasion en valorisant le parc inutilisé par Fret SNCF" et "mettre en œuvre une aide nationale au transfert modal type Marco Polo". Elles s'accompagneraient d'actions sur les infrastructures dont un "schéma directeur", incluant le réseau capillaire, assorti de moyens financiers abondés par l'État et les collectivités territoriales, "le transfert de toutes les installations fret au futur GIU SNCF Réseau" et la création de "référentiels adaptés à la gestion des lignes secondaires". Un consensus se dégage autour de cette action...

RailNet France

Dans l'immédiat, le développement des OFP s'accompagne de nouvelles offres ciblant le trafic diffus à partir de hubs multimodaux et la mise en réseau d'opérateurs. Avec DB Schenker à la manœuvre, sa filiale Euro Cargo Rail et Eurorail via son réseau de quatre OFP*, RailNet France témoigne de cette approche. Couvrant le Sud et l'Est de la France, son offre "wagon isolé" est connectée au réseau européen DB Schenker via les hubs de Sarrebruck et Gevrey, plus Blainville pour les flux lorrains. Avec quatre départs hebdomadaires minimum sur les axes desservis, les dessertes terminales sont assurées par ECR ou des OFP. L'extension de cette offre vers l'Ouest et le Nord de la France est annoncée pour 2015 et 2016.

* Regiorail Languedoc-Roussillon (TPCF Régiorail), CFR Morvan, Régiorail Lorraine, Régiorail Champagne-Ardenne en cours de création

Érick Demangeon

Mardi 18 Novembre 2014



Lu 913 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse