OMC : victoire américaine dans la bataille des subventions à Airbus



Les deux avionneurs s'accusent mutuellement d'avoir reçu des subventions publiques indues pour développer leurs programmes © Airbus
Les deux avionneurs s'accusent mutuellement d'avoir reçu des subventions publiques indues pour développer leurs programmes © Airbus
Au terme d'une longue et sinueuse procédure lancée en 2004, l'Organisation mondiale du Commerce a jugé que l'Union européenne et plusieurs de ses États membres, dont la France, ne s'étaient pas mis conformés aux règles du commerce international en maintenant des subventions pour Airbus, au détriment de son rival américain Boeing.
Un représentant américain au Commerce extérieur (USTR), Michael Froman, qui a chiffré le montant total des subventions incriminées à 22 milliards de dollars. Selon lui, ces aides publiques ont grevé les exportations américaines et coûté "plusieurs dizaines de milliards de dollars" à son industrie nationale.
Si les officiels américains se sont gardés d'évoquer d'éventuelles représailles commerciales, Boeing a prévenu que Washington était en droit de demander jusqu'à 10 milliards de dollars par an aux Européens en imposant des "droits de douane compensatoires sur les importations européennes".
La prudence des autorités américaines s'explique d'abord par des questions de procédure. Les Européens ont encore vingt jours pour faire appel de ce jugement qui doit être formellement adopté avant que ne s'ouvre une période pendant laquelle l'OMC vérifiera que son jugement est respecté par les États membres.
Mais cette réserve tient également au fait que les Européens ont eux aussi saisi l'OMC pour protester contre les aides apportées par les Américains à Boeing, notamment pour le développement du futur long-courrier B777X.
Cette querelle ne devrait pas connaître de dénouement avant 2017 et pourrait donner lieu à un marchandage entre les deux blocs, engagés dans les négociations sur le traité de libre-échange TTIP.

Jeremy Tordjman

Vendredi 23 Septembre 2016



Lu 203 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse