OPCA transports : les effectifs portuaires augmentent


Sur un marché du travail tendu, l'OPCA Transports figure comme l'un des principaux financeurs de formations et de dispositifs de retour à l'emploi dans le secteur. Parmi les filières adhérentes, les effectifs stables du transport maritime tranchent avec l'augmentation sensible des salariés "portuaires" couverts par l'organisme paritaire.


Raphaëlle Franklin, directrice générale de l'OPCA Transports © OPCA Transports
Raphaëlle Franklin, directrice générale de l'OPCA Transports © OPCA Transports
Avec 33.779 entreprises adhérentes employant 698.728 salariés, l'OPCA Transports a perçu 188 millions d'euros l'an passé. En hausse de 2 %, cette collecte a permis le financement d'actions de formation et de retour à l'emploi pour 166 millions d'euros (+ 8 %) au bénéfice de 149.177 personnes. Ce bilan présenté fin mai à Paris est intervenu "dans un contexte peu favorable à l'emploi", souligne Raphaëlle Franklin, directrice générale de l'organisme paritaire. L'une de ses priorités en 2013 comme en 2012consiste à développer la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GEPC) afin "d'identifier les besoins en ressources humaines des entreprises avec le soutien du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Pour anticiper les évolutions du secteur, l'OPCA Transports mène en parallèle des études prospectives pour identifier les emplois à créer ou à faire évoluer, les métiers susceptibles de connaître une évolution incitant les salariés à se reconvertir, et les éventuels rapprochements ou passerelles entre les différentes activités du transport". À ce stade, la directrice relève des besoins de recrutement dans plusieurs filières : le transport routier de voyageurs et sanitaires, et le fluvial. Sont en revanche en tension le transport routier de marchandises et les agences de voyage tandis que la manutention portuaire et le transport maritime seraient à l'équilibre. "Dans la manutention, les effectifs ont connu une forte croissance à l'issue de la réforme et le transfert de personnels auparavant employés par les autorités portuaires des Grands Ports maritimes". Un début puisque l'OPCA s'attend à accueillir entre 4.000 et 5.000 salariés de plus travaillant au sein de ces mêmes GPM. S'agissant des ports décentralisés, les discussions sont en cours avec l'Union des ports de France (UPF), confie Raphaëlle Franklin. À fin décembre 2012, 125 entreprises spécialisées dans les activités portuaires étaient adhérentes pour un effectif de 6.540 salariés.

Services de proximité aux entreprises

Avec l'accompagnement à l'insertion des chômeurs de longue durée, la professionnalisation et le renforcement des qualifications sont une deuxième priorité affichée. Contrat de professionnalisation (en forte hausse), DIF portable, préparation opérationnelle à l'emploi (POE) et contrat de sécurisation professionnelle (CSP) sont les outils utilisés dans ce cadre. L'OPCA a ainsi participé au financement des CSP des anciens salariés de SeaFrance ainsi que de Sernam, Aster ou Mory. Le troisième axe concerne la présence en régions et l'amélioration des services rendus, auprès des TPE et PME notamment. Après l'ouverture l'an passé de centres à Biarritz, Agen et Roissy-en-France, son maillage national compte vingt-deux délégations régionales et vingt-sept implantations territoriales. Visites en entreprises, conseils, partenariats locaux sont au cœur de cette démarche avec la dématérialisation de l'information et des procédures.


Érick Demangeon

Lundi 1 Juillet 2013



Lu 395 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse