Ouragan Sandy : navires en perdition et vols annulés



© Princess Cruises
© Princess Cruises
Évacuations massives, annulation de milliers de vols, transports en commun à l'arrêt, écoles fermées : les États de la côte Est des États-Unis ont pris d'exceptionnelles mesures de sécurité lundi 29 octobre pour affronter l'ouragan Sandy. Même la Bourse de New York devait être totalement fermée lundi et probablement aussi mardi, selon son opérateur, Nyse Euronext. La dernière fois que Wall Street avait décidé une telle fermeture exceptionnelle, c'était après les attentats du 11 septembre 2001. Tous les transports en commun de la ville de New York - métro, bus, trains - ont été arrêtés dimanche soir par les autorités avant l'arrivée, attendue lundi ou mardi, de l'ouragan. Des villes comme Philadelphie ou Washington ont fait de même. La compagnie Amtrak a elle suspendu toutes ses liaisons ferroviaires et routières sur la côte. Dans les airs, 7.400 vols intérieurs et internationaux ont été annulés, principalement dans les aéroports de New York, Washington et Philadelphie. En pleine période de vacances scolaires, British Airways, Virgin Atlantic de même qu'Air France ont annoncé l'annulation de tous leurs vols à destination de New York, Baltimore, Washington, Boston, Newark et Philadelphie.
Sur les mers, l'"Emerald Princess", un paquebot de croisière de quinze étages, a dû modifier son itinéraire pour échapper aux pluies, vagues et vents violents de l'ouragan, et a trouvé refuge dimanche au fond d'un fjord du centre du Québec. En outre, l'équipage de dix-sept personnes du HMS "Bounty", un trois-mâts réplique d'un bateau du XVIIIe siècle, en perdition au large de la Caroline du Nord a dû abandonner lundi son navire sur la route de l'ouragan. Le propriétaire du navire a reçu dimanche soir un appel de détresse du bateau, qui était alors privé de courant et qui ne parvenait plus à pomper l'eau entrée dans le navire. Le trois-mâts a été abandonné par son équipage à environ 140 km au sud-est de Hatteras, en Caroline du Nord. Par ailleurs, six ou sept Français sont également portés disparus en mer entre la Martinique et la Dominique depuis dimanche soir après le passage de l'ouragan. Les disparus se trouvaient à bord d'une "embarcation rigide de plaisance" battant pavillon français.

AFP

Lundi 29 Octobre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse