Ouverture de la campagne cacaoyère en Côte d'Ivoire


La campagne cacaoyère 2013-2014 s'est ouverte mercredi 2 octobre en Côte d'Ivoire avec un prix d'achat garanti aux planteurs fixé à 750 francs CFA (1,14 euro) le kilo de cacao, en hausse de 3,4 % par rapport à l'exercice précédent, selon le Conseil du café-cacao, l'organe de gestion de la filière.


Ouverture de la campagne cacaoyère en Côte d'Ivoire
La campagne cacaoyère vient de s'ouvrir en Côte d'Ivoire, avec un prix d'achat en légère hausse, à 750 francs CFA (1,14 euro) le kilo de cacao. Lors de la précédente campagne, le prix garanti était de 725 F CFA (1,10 euro) le kilo. Les producteurs avaient ainsi engrangé 1017,71 milliards de FCFA (1,5 milliard d'euros) grâce à "la qualité des fèves vendues", selon le Conseil du café-cacao (CCC). "Ce prix est bon", a commenté le président du conseil d'administration du CCC, Lambert Kouassi Konan, dont la structure a été créée en 2011. Dans les médias ivoiriens, des producteurs et syndicats, se plaignant de ne pas gagner assez, ont pourtant exigé un prix de 1000 F CFA (1,52 euro le kilo) ou plus, sous peine de ne pas effectuer de récolte.

Restauration du CCC

La Côte d'Ivoire avait décidé en novembre 2011 de restaurer le CCC, un organe public de régulation de la filière cacao, et d'établir un prix garanti aux paysans après plus d'une décennie de libéralisation du secteur, marquée par des détournements massifs et une paupérisation des planteurs. Depuis 2012, la CCC vend ainsi par anticipation de 70 à 80 % de la récolte nationale. Un système qui a "largement contribué au succès de la campagne écoulée", a estimé Lambert Kouassi Konan.
Quelque 1,41 million de tonnes de cacao ont été achetées aux paysans lors de la campagne 2012-2013 contre 1,43 million en 2011-2012, soit une baisse de 1,59 %, selon les chiffres officiels. Les exportations ont augmenté, à la même période, de 5,1 % pour s'établir à 1,46 million de tonnes, contre 1,39 lors de la campagne précédente, en raison du stock restant. La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec plus de 35 % de parts de marché. Le cacao et le café représentent 40 % des recettes d'exportation du pays et environ 20 % de son PIB.

AFP

Jeudi 3 Octobre 2013



Lu 941 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse