Ouvriers et patrons de l'acier européen mobilisés contre la concurrence chinoise


Quelque 5.000 ouvriers et patrons de la sidérurgie européenne protestent à Bruxelles contre la concurrence chinoise qui déverse sur le marché des produits à prix cassés.


L'UE a lancé trois enquêtes anti-dumping contre la Chine concernant l'acier © Sinoeaststeel
L'UE a lancé trois enquêtes anti-dumping contre la Chine concernant l'acier © Sinoeaststeel
Aegis Europe et Eurofer organisent lundi 15 février à Bruxelles une grande marche. "Les importations d'acier bradées en provenance de Chine, dont les volumes ont doublé depuis dix-huit mois, inondent le marché de l'UE, provoquant des fermetures d'usines et des suppressions d'emplois dans la sidérurgie européenne", dénonce la fédération Eurofer, qui réunit les industriels européens de l'acier et coorganise la manifestation. "Les ouvriers sidérurgistes de toute l'Europe pâtissent des conséquences des importations déloyales et du manque d'action gouvernementale", s'emporte Roy Rickhuss, secrétaire général du syndicat de l'acier britannique, Community.
L'Union européenne est le deuxième plus gros producteur d'acier au monde après la Chine, avec plus de 177 millions de tonnes par an, soit 11 % de la production mondiale, selon des chiffres de la Commission. Quelque 40.000 emplois ont été perdus ces dernières années dans un secteur qui emploie directement et indirectement environ un million de personnes.
L'heure est si grave que c'est côte à côte que doivent défiler, dans les rues de la capitale européenne, patrons et ouvriers. Ces derniers comptent déposer à proximité de la Commission leurs casques pour symboliser les licenciements à venir, pendant qu'une délégation d'Eurofer et d'Aegis Europe (regroupant 30 secteurs industriels : acier, aluminium, céramique, verre, panneaux solaires notamment, et coorganisatrice de cette marche) sera reçue par le président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker.
Dans leur ligne de mire, outre le dumping pratiqué par les sidérurgistes chinois, en surcapacités, les difficiles discussions sur l'octroi à la Chine du statut d'économie de marché. Vendredi 12 février, l'UE a annoncé l'ouverture d'enquêtes visant les importations sur son sol de trois types de produits en acier en provenance de Chine (tubes sans soudure, tôles fortes et acier plat laminé à chaud), soupçonnés d'être vendus à perte et d'enfreindre les règles de la concurrence.

Céline Le Prioux

Lundi 15 Février 2016



Lu 168 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse