PSA amorce son désengagement de Gefco


PSA a annoncé mercredi 15 février qu'il allait vendre une partie de sa filiale commission de transport et logistique Gefco, signalant un nouveau désengagement d'une activité annexe - bien que rentable.


© Gefco
© Gefco
PSA Peugeot Citroën amorce son désengagement du transporteur Gefco. Détenu à 100 % jusqu'à présent par PSA, Gefco réalise encore avec sa maison mère 62 % de son chiffre d'affaires : celui-ci a atteint l'an dernier 3,78 milliards d'euros, avec une croissance de 13 %, deux fois plus rapide que celle du reste du groupe. Avec 9.400 employés dont environ la moitié (4.500) sont en France, ses camions, wagons ou navires affrétés transportent chaque année plus de 3 millions de voitures des usines aux points de vente, en passant par les parkings de stockage et des ateliers de "post-production", où sont ajoutées des dernières options du véhicule.
Si PSA n'a pas encore décidé le niveau de la participation qu'il gardera dans Gefco, il s'est fixé pour objectif de lever près de 500 millions d'euros via cette cession. Peugeot Citroën n'a pas non plus décidé quelle forme prendrait la cession : vente directe d'une part à un tiers ou introduction en Bourse ? Dans la petite annonce de vente, PSA pourra néanmoins glisser qu'elle est assez confortablement bénéficiaire : avec un résultat opérationnel courant de 223 millions d'euros, Gefco affiche une marge opérationnelle de 5,8 %, plus du double de celle de sa maison mère.

N° 1 européen de la logistique automobile

Entamée en 1949, l'histoire du transporteur se conjugue avec celle du sochalien Peugeot, comme l'en atteste son nom complet d'origine : "Groupages express de Franche-Comté". Tirée par l'internationalisation de la production et des ventes automobiles, notamment vers l'Europe de l'Est depuis le début des années 2000, Gefco veut dépasser le cap des 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires dès 2015 en s'attaquant aux zones à forte croissance (Amérique latine, Asie, Moyen-Orient...) "L'objectif est de devenir le numéro un mondial de la logistique automobile", a souligné Jean-Baptiste de Chatillon, son directeur financier, Gefco occupant déjà la première place européenne. Outre le transport des véhicules à la sortie des usines, ses activités comprennent également une importante activité de logistique de transport de pièces détachées et de fret industriel, ainsi que des services d'inspection pré-commercialisation.

Marc Preel

Jeudi 16 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse