Panalpina : la logistique reprend des couleurs


À l'origine de 10 % de ses revenus, la logistique participe en revanche de façon sensible à l'amélioration de la rentabilité de Panalpina en 2014. Si le groupe suisse affiche des croissances en volumes supérieures au marché dans l'aérien et le maritime, ses marges s'érodent au sein des deux divisions.


Panalpina mise sur une progression de 5 % © Panalpina
Panalpina mise sur une progression de 5 % © Panalpina
Année charnière, en 2015 Panalpina migrera son système d'information sous SAP Transportation Management. Une transition d'ampleur pour l'organisateur de transport international et logisticien suisse puisqu'elle couvre l'ensemble de son réseau animé par 16.000 personnes, et composé de 500 agences dans 70 pays. Cette migration vise à renforcer le pilotage et le reporting de ses activités dans le monde. Lesquelles ont généré l'an passé un chiffre d'affaires de plus de 6,7 milliards de francs suisses (CHF) en repli de 0,7 %. Près de la moitié est réalisé dans le fret aérien. Sur ce segment, Panalpina déclare 857.800 tonnes, un volume en hausse de 4 % soit légèrement supérieure à la moyenne du marché cargo mondial en 2014 (+ 3,5 %). À l'origine de 42 % de son chiffre d'affaires, la commission maritime a traité plus de 1,6 M EVP, soit un développement de 7 % supérieur de plus de deux points au marché mondial. Le solde provient d'activités logistiques.
Bien qu'en baisse en 2014, la rentabilité du fret aérien continue à porter le groupe. Elle représente à elle seule 95 % de son bénéfice d'exploitation. À 117 M CHF, ce dernier s'apprécie de 8,1 % grâce... à la contraction sensible des pertes en logistique libérée de sites déficitaires et profitant d'une réduction de la voilure en transport routier. Divisé par près de cinq, son déficit d'exploitation ne s'élève plus qu'à 8,2 M CHF. Quant au maritime, la hausse des volumes de 7 % ne s'est pas traduite par une meilleure rentabilité. Son bénéfice d'exploitation passe de 28 à 13 M CHF. Au final, le résultat net de Panalpina bondit néanmoins de 20,6 % à 86,5 M CHF.
Confiant sur le retour à l'équilibre de la logistique cette année, Panalpina mise sur une progression en volume des marchés aérien et maritime comprise entre 3 et 5 %.

Érick Demangeon

Mercredi 6 Mai 2015



Lu 383 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse