Parimar Francharte va vendre trois ferries SeaFrance


Le tribunal de commerce de Paris a désigné le courtier Parimar Francharte, spécialisé dans le négoce de navires, pour procéder à la vente de trois ferries de la compagnie liquidée SeaFrance.


© SeaFrance
© SeaFrance
Un courtier, Parimar Francharte, a été désigné pour la vente de trois ferries de SeaFrance, a-t-on appris mercredi 15 février de sources proches du dossier. Les navires concernés, estimés au total entre 150 et 200 millions d'euros, sont le «Berlioz», le «Rodin» et le «Nord-Pas-de-Calais», propriétés de SeaFrance. Le quatrième navire, le «Molière», est déjà propriété d'une banque et en crédit-bail à la compagnie, a précisé une des deux sources. Une exclusivité de deux mois a été accordée à Parimar Francharte pour vendre les navires, selon la même personne.
Cyril Jarnet, un des responsables de Parimar Francharte, a confirmé qu'il avait été informé de cette mission, mais a précisé qu'il attendait encore la notification officielle de la justice.

Seul intéressé : Eurotunnel

Une seule offre a été formulée pour les navires de SeaFrance : celle d'Eurotunnel, qui soutient la coopérative ouvrière (Scop) des anciens salariés de SeaFrance, pour relancer une activité transmanche entre Calais et Douvres. "On va bientôt avoir la possibilité de pouvoir créer notre entreprise, grâce au fait que les bateaux vont être mis en vente dans peu de temps, et Eurotunnel va certainement nous aider à mettre l'exploitation en place", s'est réjoui Éric Vercoutre, l'un des porteurs de la Scop, ancien secrétaire CFDT du CE. La Scop revendique "plus de 450" adhérents, selon M. Vercoutre.

«150 à 200 M EUR pour le "Berlioz", le "Rodin" et le "Nord-Pas-de-Calais"»


Pour environ 400 d'entre eux, "les gens mettent 25.000 euros sur la prime de départ (concernant la création d'entreprise NDLR) qu'ils ont eue de SeaFrance, plus 5.000 euros de leurs deniers à eux", a-t-il expliqué. La cinquantaine d'autres sont d'anciens salariés "licenciés il y a un an" qui n'ont pas touché la prime qu'ont eue leurs collègues, et n'auront pas à contribuer financièrement à la Scop, a ajouté M. Vercoutre. L'argent des primes sera débloqué, selon ce dernier, dès que les contrats de travail avec la Scop seront signés.
Le français Louis Dreyfus Armateurs, qui a présenté une offre de reprise de 300 salariés de SeaFrance avec le danois DFDS, a lui assuré ne pas vouloir reprendre les navires "pour l'instant", alors qu'il est accusé de vouloir les récupérer à bas prix.
Le marché des ferries est "un marché de niche", a souligné M. Jarnet, dont la société est basée à Saint-Germain-en-Laye, près de Paris. Une trentaine de navires de ce type s'échangent dans le monde chaque année, pour un parc mondial de 2.000 unités, a-t-il expliqué.

AFP

Jeudi 16 Février 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse