Paris-Charles-de-Gaulle doit être attractif pour le fret aussi


Pas de grand aéroport international sans une grande activité de fret : Paris-Charles-de-Gaulle doit renforcer son attractivité également dans ce domaine, estime son directeur Franck Goldnadel.


2,2 millions tonnes de cargo ont transité par les aéroports parisiens © ADP
2,2 millions tonnes de cargo ont transité par les aéroports parisiens © ADP
Quel est le bilan de l'activité fret d'Aéroports de Paris ?

Globalement, l'activité fret reprend des couleurs depuis novembre 2013, avec une hausse des tonnages de l'ordre 3 à 5 % en moyenne par mois. L'an passé, 2,2 millions tonnes de cargo ont transité par les aéroports parisiens, soit une hausse de 1,2 % dont 2,090 tonnes à Paris-Charles-de-Gaulle (+ 0,84 %), tout juste derrière Francfort (2,132 tonnes), lequel nous avait ravi la première place européenne en 2013. La grève qui a touché Air France de septembre 2014 a certainement pénalisé les acteurs de la place de Paris dans la reconquête de notre première place européenne.
Parmi les temps forts de 2014, Qatar Airways a presque doublé sa capacité en tonnage au départ de Paris-Charles-de-Gaulle après l'ouverture de sa ligne tout cargo fin novembre 2013, en passant ses deux vols hebdomadaires en Boeing 777F. Emirates vient d'ouvrir une ligne tout cargo hebdomadaire opérée en Boeing 777. Le poids grandissant des compagnies du Golfe dans le fret peut paraître inquiétant mais j'aime autant que celles-ci choisissent Paris plutôt que Francfort ou Amsterdam.

Quelle est l'importance du fret pour Roissy ?

Il n'y a pas de grand aéroport international sans une grande activité fret. De ce fait, Paris-Charles-de-Gaulle doit renforcer son attractivité et capitaliser sur le fait qu'il regroupe trois grands hubs : le hub mondial d'Air France (premier hub de SkyTeam en Europe), le hub européen de FedEx et le hub de La Poste.
Cette année, la croissance de l'activité fret entamée avec l'arrivée d'Emirates Cargo en février, devrait se poursuivre avec de nouvelles lignes. AirBridge Cargo va ajouter une quatrième fréquence en avril. Dix-sept compagnies tout Cargo desservent Charles-de-Gaulle, vers 72 destinations, totalisant environ 40 % du tonnage fret et poste. Les 60 % complémentaires sont transportés dans les soutes des avions passagers. Les trois premières compagnies cargo de Roissy (Air France, FedEx et Europe Airpost) totalisent 55 % du tonnage.

"Le témoin le plus parlant de l'évolution de la conjoncture"


Nous disposons de grandes capacités : nos infrastructures peuvent traiter jusqu'à 3,5 millions de tonnes annuelles, et avec un peu plus de 2 millions de tonnes, l'aéroport est loin d'être saturé. Le développement du fret n'est outre pas incompatible avec le respect de l'environnement, les compagnies n'exploitant pas nécessairement leurs vols tout cargo la nuit. Les avions utilisés sont, par ailleurs, des appareils modernes (B777, B747-800, A330 et bientôt A350), nettement moins polluants que les générations précédentes.

Quelles sont les grandes tendances du fret aérien ?

L'une des grandes tendances sur le cargo est à l'expansion du fret express que stimulent les achats sur internet et le transport de produits à forte valeur ajoutée. Les marques de luxe, lorsqu'elles doivent fournir rapidement un sac à main par exemple, l'expédient par avion et l'acheminent en moins de vingt-quatre heures à leurs clients. Par ailleurs, le fret aérien express convient mieux que le transport maritime à l'acheminement des colis du secteur médical et pharmaceutique. Le transport d'animaux vivants (poussins, chevaux, etc.) transite également par les airs. Au final, de part la nature des produits transportés en avion, nous exportons davantage que nous n'importons.
À l'inverse, le fret aérien est particulièrement concurrencé en matière de prix par le maritime sur certains secteurs d'activités comme le textile ou l'industrie automobile. Au sein de cette activité, ADP a un rôle de facilitateur. Nous nous efforçons d'accompagner le développement des acteurs sur nos plateformes (chargeurs, commissionnaire, handlers, compagnies aériennes ) en modernisant nos installations. Nous avons, par exemple, ouvert une toute nouvelle station animalière en 2014.
L'activité fret est très cyclique puisqu'elle est totalement corrélée à l'économie du pays. Comme les entreprises fonctionnent de plus en plus à flux tendus en matière d'approvisionnement, le fret est le témoin le plus parlant de l'évolution de la conjoncture. S'il y a un rebond de l'économie, le fret est le premier en profiter. L'inverse est vrai aussi. Les échanges avec la Chine sont ainsi moins intenses que par le passé en raison du ralentissement économique de ces derniers mois.

Delphine Touitou

Vendredi 20 Février 2015



Lu 145 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse