Paris et Lyon font plonger le marché français des entrepôts


La baisse à deux chiffres du marché de l'immobilier logistique en France au premier semestre reflète le manque de confiance et de visibilité des chargeurs et des prestataires. Quelques régions tirent néanmoins leur épingle du jeu à l'image de Paca, de Bourgogne et de l'Est du territoire. Si l'augmentation du stock disponible stabilise les valeurs locatives, elle s'accompagne d'un risque d'obsolescence pour de nombreux entrepôts...


© Goodman
© Goodman
Amorcée en 2012, la décélération du marché de l'immobilier logistique s'accentue au premier semestre. Avec 750.000 m2 commercialisés, il accuse un recul de 13 %, selon le cabinet Arthur Loyd. Pis, sur la dorsale Lille-Paris-Lyon-Marseille qui concentre 60 % des volumes placés, la chute est évaluée à près de 30 % ! Cette tendance se concrétise en Île-de-France, leader traditionnel du marché, par un repli de 26 % avec 242.000 m2 commercialisés seulement, "marqué par la faiblesse des grandes transactions et des clés en main". Très loin de ses records, la région n'enregistre qu'une opération de 30.000 m2 (Alpha Direct Services à Moissy-Cramayel) et quatre seulement supérieures à 20.000 m2.

"200.000 m2 en cours de négociations avancées en région Paca"


"Le marché lyonnais perd aussi de sa superbe en atteignant à peine 90.000 m2 dont 85 % à l'origine de chargeurs. Les 80.000 m2 en cours de signature ne suffiront pas à inverser la tendance". Dans ce contexte, le Nord-Pas-de-Calais et Provence-Alpes-Côte d'Azur se distinguent en confirmant leurs scores de l'an passé à la même époque avec respectivement 42.000 et 80.000 m2. En 2013, la région Paca, dans les Bouches-du-Rhône notamment, pourrait flirter avec ses meilleures années au regard "des 200.000 m2 en cours de négociations avancées" plus quelques clés en main dont un de 70.000 m2. Moteur historique de la région Nord-Pas-de-Calais, la grande distribution y ouvre aussi de belles perspectives au second semestre. Ainsi l'une des plus grandes opérations en compte propre de l'année (72.000 m2 extensibles) est annoncée à proximité de Douai par Gifi.

Inquiétude sur l'obsolescence du stock

De façon classique lorsque les grands pôles nationaux sont à la peine, les marchés secondaires se portent mieux. Sous l'impulsion des industriels et des chargeurs de la grande distribution, ce cycle semble se confirmer au premier semestre. Trois régions tirent ainsi leur épingle du jeu : Bourgogne avec 80.000 m2 placés, Champagne-Ardenne (56.000 m2) et Alsace-Lorraine (50.000 m2).
Sur le front des valeurs locatives, la stabilité est de mise avec une moyenne de 51 euros par an et mètre carré en Île-de-France et une fourchette comprise entre 41 et 43 euros sur le reste de la dorsale. Quant au stock disponible, il repart mécaniquement à la hausse en raison des faibles commercialisations. "Les libéralisations de surfaces augmentent contribuant parfois à l'obsolescence du stock. Les capacités foncières des opérateurs restent donc significatives à l'exception de la région lyonnaise, et l'anémie de la demande n'encourage pas les livraisons en neuf". Enfin, "certains grands clés en main identifiés depuis plusieurs mois souffrent d'allongement de délais". L'offre disponible s'élèverait à 3,2 millions de mètres carrés !
L'atonie du marché de l'immobilier logistique se déroule sur fond de forte activité capitalistique. Selon BNP Paribas Real Estate, 430 millions d'euros y ont ainsi été investis au premier semestre, soit une hausse de 58 % sur un an. Le cabinet anticipe la poursuite de cette dynamique à travers l'acquisition et la cession de portefeuilles.

Érick Demangeon

Vendredi 30 Août 2013



Lu 265 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse