Pas de crise pour le secteur de la croisière


La forte croissance du marché de la croisière ne s'est pas démentie en 2012. Source importante de revenus pour ses opérateurs, cette activité constitue un soutien de poids pour la construction navale européenne.


© Caroline Garcia
© Caroline Garcia
Près d'un an après l'accident du "Concordia", les croisières attirent toujours plus de touristes et le secteur connaît une croissance fulgurante, notamment en Europe et en France. Selon les données du Conseil européen de la croisière (ECC), entre 2001 et 2011, le nombre de croisiéristes dans le monde a plus que doublé, passant de 9,91 millions de passagers à 20,6 millions, et 2012 "s'annonce comme un très bon cru", d'après Erminio Eschena, directeur général de MSC Croisières France.

"MSC a investi 6,5 milliards en dix ans dans des paquebots"


Si les croisiéristes sont largement originaires d'Amérique du Nord (à 69 %), le nombre de passagers européens progresse plus vite et s'est établi à 6,2 millions de passagers pour 2011. En France, le nombre de passagers a crû de 14 % en 2011, contre 9 % en moyenne en Europe.
Le naufrage du "Concordia" (Costa Croisières), qui avait fait 32 morts mi-janvier au large de l'Italie, n'a donc pas entamé l'enthousiasme des touristes, estiment les professionnels. "En France, nous avons terminé l'année 2012 en progression par rapport à 2011 en volume de clients", annonce Georges Azouze, patron de Costa Croisières France. Pour lui, "le fossé entre la croisière et les offres touristiques à terre s'est comblé depuis des années en termes de prix, ce qui a contribué à faire émerger une clientèle de nouveaux croisiéristes (environ 70 à 80 % des clients)".

Une manne pour les chantiers européens

Les croisières présentent un "rapport qualité prix sans équivalence sur le marché touristique, un produit qui a su se renouveler, par la volonté des armateurs et avec la complicité des constructeurs", poursuit Erminio Eschena. Pour satisfaire la demande et attirer de nouveaux clients, les compagnies investissent dans des paquebots géants, à l'image de celui qui vient d'être commandé par l'américain Royal Caribbean, numéro deux mondial de la croisière, aux chantiers STX de Saint-Nazaire. "Les quatre derniers bateaux commandés par MSC à STX France étaient les plus grands jamais commandés en France par un armateur européen", souligne le patron de MSC Croisières France, qui a investi 6,5 milliards d'euros depuis 2002 dans de nouveaux paquebots. Le prochain navire de Costa aura une capacité avoisinant les 5.000 clients, selon Georges Azouze.
Le secteur de la croisière a généré près de 100 milliards de dollars (près de 76 milliards d'euros) de retombées économiques dans le monde, dont 15 milliards d'euros en Europe en 2011, selon l'ECC, une somme qui comprend notamment les investissements des industriels dans la construction et la maintenance de navires. Les chantiers navals en Europe ont actuellement 22 paquebots dans leurs carnets de commande pour un montant estimé à 11,2 milliards d'euros, sans compter celle de Royal Caribbean. "L'excellente réputation des chantiers navals européens a conduit les compagnies de croisière américaine à poursuivre leurs commandes en Europe malgré la faiblesse du dollar face à l'euro", note le Conseil européen de la croisière.

Séverine Rouby

Mercredi 2 Janvier 2013



Lu 195 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse