Pas de restrictions de navigation pour les États-Unis en mer de Chine



Les Chinois mènent d'énormes opérations de remblaiement en mer de Chine méridionale © CSIS
Les Chinois mènent d'énormes opérations de remblaiement en mer de Chine méridionale © CSIS
Washington "n'acceptera pas" de restrictions à la liberté de naviguer en mer de Chine méridionale, a déclaré jeudi 6 août le secrétaire d'État américain, John Kerry, lors d'un sommet régional dominé par les tensions entre Pékin et des pays d'Asie du Sud-Est. "Je vais être clair : les États-Unis n'accepterons pas de restrictions à la liberté de navigation et de survol, ou à d'autres moyens légaux en mer. Il s'agit de droits intrinsèques que nous partageons tous", a déclaré John Kerry lors d'une réunion sur la sécurité de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (Asean), à Kuala Lumpur. La veille, John Kerry avait dénoncé auprès de son homologue chinois, Wang Yi, la "militarisation" que Pékin a engagée en mer de Chine méridionale, qui provoque une poussée de fièvre avec ses voisins d'Asie du Sud-Est. Les Chinois sont accusés de mener d'énormes opérations de remblaiement en mer de Chine méridionale, transformant des récifs coralliens en ports et en infrastructures, afin de gagner du terrain sur les eaux - quelque 800 hectares en dix-huit mois, selon Washington - et pour étendre leur souveraineté. Les États-Unis et des pays d'Asie du Sud-Est exigent que ces opérations prennent fin, ce que la Chine refuse. La mer de Chine méridionale est un carrefour de routes maritimes vitales pour le commerce mondial, et recèle potentiellement des réserves d'hydrocarbures. Le Vietnam, la Malaisie, les Philippines et le sultanat de Brunei revendiquent la souveraineté de certaines parties stratégiques de cette mer, mais Pékin les revendique presque toutes et se montre de plus en agressive dans la région. La Chine, qui s'appuie sur des cartes maritimes des années 40, a fait monter la pression récemment en construisant des îles artificielles sur des récifs disputés.

AFP

Vendredi 7 Août 2015



Lu 174 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse