Pavillon français : l'intersyndicale CGT monte au créneau



La gestion de la desserte de la Corse illustre la casse du pavillon français selon l'intersyndicale ©Franck André
La gestion de la desserte de la Corse illustre la casse du pavillon français selon l'intersyndicale ©Franck André
La CGT UIT, la Fédération nationale des syndicats maritimes (FNSM), la Fédération des officiers de la marine marchande (Fomm) et la CGT Ugict accusent le gouvernement et les armateurs de "fossoyeurs du maritime français, de l'emploi et du pavillon national premier registre".
Selon l'intersyndicale, depuis plusieurs années, "le secteur est attaqué de toutes parts au profit de la concurrence internationale, source d’un dumping social mortifère". Les auteurs d'un document sans complaisance expliquent : "Après avoir vu quasiment disparaître les navires au long cours, et par là même l’emploi (...), aujourd’hui, dans le paysage maritime français, il ne reste plus pratiquement (...) que des armements faisant de la prestation de services portuaires ou de sécurité, des passages d’eau (...) et les navires à passagers, gros pourvoyeurs d’emplois de marin français".
Pour l'intersyndicale, "ayant tout décimé auparavant, il ne reste plus que le secteur des ferries à détruire afin d’éradiquer complètement" la profession.
Les organisations syndicales estiment que "les marins ont longtemps résisté par diverses luttes entamées tant au plan national que local en essayant de mettre en place des textes protégeant l’emploi dans ce secteur et qui auraient également un impact positif sur les services portuaires et passages d’eau".
Suite aux luttes, ajoute le document, un texte est sorti "sous la pression de la CGT mais, malheureusement, le gouvernement en place l'a vidé de son point principal, les contrats de droit français".
Selon l'intersyndicale, "le constat est des plus alarmants car les armateurs (...) continuent le dépouillage du pavillon et des compagnies maritimes, pétrolières, recherche sismique et ceci sous l’œil bienveillant d’un ministre des Transports qui ne bouge pas le petit doigt et ce malgré les demandes incessantes des fédérations de marins de revoir le texte soi-disant protecteur qui est le décret "du pays d’accueil" en l’amendant du contrat de droit français".
Et de condamner : "Le gouvernement trouve toutes sortes de prétextes pour ne pas revenir sur ce texte qui serait, pourtant, protecteur pour ce secteur durement touché !"
Les syndicalistes regrettent que les armateurs du secteur passagers continuent de perdre navires et emplois "face au laxisme de ce gouvernement".
Ils déplorent également qu'ils "se servent de la possibilité de "dépavillonner" pour faire des pressions sur les salariés afin de baisser les conditions sociales de ces derniers".
Ils reprochent au gouvernement d'avoir cautionné le démantèlement de la SNCM et laissé s'introduire "un pavillon bis danois et des marins communautaire".
En Bretagne, ils fustigent l’armateur qui se sert de la menace de dépavillonnement de ses navires "afin de faire passer des accords à la baisse alors qu’il n’a aucune concurrence !"
Les syndicats appellent donc à "se mobiliser fortement contre ce gouvernement qui sacrifie le maritime français, l'emploi et le pavillon français premier registre".

Vincent Calabrèse

Mercredi 20 Janvier 2016



Lu 313 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse