Petroplus : des repreneurs pour Petit-Couronne


Des repreneurs "potentiels" ont porté des marques d'intérêt à la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen, à l'arrêt depuis début janvier faute d'alimentation en brut, selon les syndicats.


© ÉRIC HOURI
© ÉRIC HOURI
"Des repreneurs potentiels, qui ont porté des marques d'intérêt à la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, ont été identifiés", a déclaré Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE-CGC. Selon lui, une équipe de techniciens, émanant d'un cabinet mandaté par l'un des repreneurs, a expertisé le site du 11 au 13 janvier.

Maintien de la pression

Pour maintenir la "pression", plusieurs dizaines de salariés de Petroplus ont mené dans l'après-midi du 13 janvier une opération "péages gratuits" aux barrières d'Heudebouville sur l'A13. Pour cette action prévue pour se terminer en début de soirée, ils étaient accompagnés de salariés de la papeterie M-Real d'Alizay, elle aussi menacée de fermeture.
L'intersyndicale dit ne plus avoir "confiance" dans Petroplus et estime que la seule "alternative" pour le site, où travaillent 550 salariés, est de trouver un repreneur. Sa conviction a été renforcée le 11 janvier avec l'accord "provisoire" trouvé entre le groupe suisse et ses banques, qui n'évoque pas l'avenir du site de Petit-Couronne.
Petroplus, premier raffineur indépendant en Europe, a précisé que cet accord incluait l'obtention de fonds "pour financer ses dépenses essentielles" et "garantir la sécurité des opérations" dans ses raffineries de Coryton (Grande-Bretagne) et d'Ingolstadt (Allemagne), sans préciser le sort des autres sites de Petit-Couronne, Anvers (Belgique) et Cressier (Suisse). Petroplus a décidé fin décembre l'arrêt "temporaire" de ces trois sites, faute de pouvoir les alimenter en brut à la suite du blocage de ses lignes de crédit par les banques. Le groupe suisse a dans le même temps réduit le débit des raffineries de Coryton et Ingolstadt.

AFP

Lundi 16 Janvier 2012


Tags : petroplus, rouen



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse