Petroplus : la CGT appelle François Hollande à revenir



© Petroplus
© Petroplus
La CGT de la raffinerie de Petroplus, près de Rouen, souhaite que le président François Hollande revienne sur les lieux pour discuter de l'avenir du site, a annoncé lundi 14 octobre le syndicat, qui dit croire toujours à une possible reprise du site de Petit-Couronne. "Il y a des dossiers de reprise et nous voudrions bien en discuter avec le président de la République. On va faire une demande officielle pour qu'il revienne sur le site comme il s'y était engagé", a déclaré Yvon Scornet, un des porte-parole de la CGT. "Nous avons des propositions de reprise mais il faut que les dossiers soient finalisés", a-t-il ajouté, évoquant "au moins trois repreneurs" étrangers potentiels.
Au début du mois, le préfet de Seine-Maritime, Pierre-Henry Maccioni, avait balayé cette hypothèse, soulignant "qu'il n'y a pas de repreneur qui remplisse les conditions pour reprendre le site Petroplus et avoir des activités pétrolières" et lançant "un appel à la CGT pour arrêter les combats d'arrière-garde". Le syndicat accuse l'administration française de faire barrage à ces offres étrangères, sous l'influence notamment, selon elle, du groupe Total pour qui le raffinage de pétrole lourd n'a plus d'avenir en France. "On ne va pas faire de ce site un centre de retraitement des ordures de Paris, on a besoin du raffinage en France", a lancé Yvon Scornet, précisant que Petroplus produisait 40 % des besoins français en bitume et que désormais la France est contrainte d'en importer des Pays-Bas et d'Allemagne. François Hollande s'était rendu sur le site Petroplus de Petit-Couronne le 5 janvier 2012, alors qu'il était candidat socialiste à l'Élysée. Il avait alors appelé l'État à prendre ses responsabilités, se demandant "Où est le gouvernement, où est le président de la République ?" La raffinerie, qui employait 470 salariés, a cessé son activité en avril dernier, après avoir déposé son bilan en janvier 2012 à la suite de la faillite de sa maison mère suisse.

AFP

Mercredi 16 Octobre 2013



Lu 40 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse