Petroplus : la dépollution pourrait bloquer la reprise


Les coûts de dépollution du site de Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime, estimés à 160 millions d'euros, pourraient bloquer la reprise de la raffinerie, qui a été l'un des enjeux industriels de la campagne présidentielle, indique mardi 22 mai le journal "Les Échos".


© Petroplus
© Petroplus
La dépollution du site de Petroplus de Petit-Couronne pourrait bloquer une reprise. "La législation impose au dernier exploitant de la raffinerie de prendre en charge l'ensemble des coûts de dépollution du site en cas d'arrêt de l'activité. Or ceux-ci risquent d'être prohibitifs", affirme le journal "Les Échos", au lendemain d'une rencontre des syndicats de Petroplus avec Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

160 M EUR pour Petit-couronne

D'après des professionnels cités par l'intersyndicale, la dépollution des sols de la raffinerie, construite en 1929, coûterait 120 millions d'euros, auxquels s'ajoutent 40 millions d'euros pour le nettoyage des installations. "Nous ne serons pas vendables si un repreneur doit prendre le risque de faire face à une dette environnementale de 160 millions d'euros", résume Yvon Scornet, porte-parole CGT de l'intersyndicale. La direction de Petroplus a demandé à la société spécialisée Antéa de procéder à un audit environnemental afin de fixer plus précisément le coût du chantier. Cela pourrait entraîner un nouveau report de la date limite des offres de reprise, fixée à vendredi 25 mai. Une éventuelle aide financière de l’État pour faire face à cette facture environnementale risquerait de susciter un veto des autorités européennes. Arnaud Montebourg a indiqué en prenant ses fonctions au gouvernement vouloir "ouvrir des discussions tous azimuts" avec les dirigeants des entreprises qui menacent de fermer des sites en France. Mais il "se peut que nous encaissions des échecs", a-t-il reconnu.

AFP

Mardi 22 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse