Petroplus : le FSI pourrait intervenir


Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) pourrait s'allier au fonds souverain libyen en lice pour reprendre la raffinerie de Petroplus, selon le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.


© Éric Houri
© Éric Houri
"Le fonds souverain de l’État libyen, Libyan Investment Authority, a exprimé un intérêt pour un éventuel investissement dans nos raffineries, à l'occasion de la procédure de liquidation de Petroplus. Notre Fonds stratégique d'investissement pourrait intervenir à ses côtés comme partenaire minoritaire dans des projets rentables", a déclaré Arnaud Montebourg, dans un entretien au "JDD".

Éventuelle prolongation

La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne est en liquidation judiciaire, mais plusieurs marques d'intérêt ont été exprimées auprès du tribunal de commerce de Rouen, dont une du fonds souverain libyen. "Les majors du pétrole se désengagent du sol européen. Mais les pays producteurs ont à l'inverse intérêt à écouler et à faire raffiner leur or noir en Europe et nous avons intérêt à le faire ensemble pour maîtriser toute la chaîne pétrolière", a estimé M. Montebourg. "Cet engagement sur le sol français pourrait également trouver sa réciprocité sur le sol libyen", a ajouté le ministre, qui doit se rendre en Libye cette semaine avec le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, selon le "JDD".
Le tribunal de commerce de Rouen se réunira le 13 novembre pour décider d'une éventuelle prolongation de la période de dépôt des offres pour permettre aux repreneurs potentiels de concrétiser leurs intentions. Outre les six marques d'intérêt, le groupe NetOil a également déposé une offre, considérée pour l'instant comme incomplète. Les six autres candidats sont le fonds souverain libyen, Alafandi Petroleum Group (APG), l'Irakien Jabs Gulf Energy Ltd, l'Iranien Tadbir Energy Development Group, ainsi que les Suisses Activapro AG et Terrae International. Le tribunal a prononcé le 16 octobre la liquidation de la raffinerie, qui emploie 470 salariés, tout en autorisant la poursuite de l'activité jusqu'au 16 décembre. La raffinerie a déposé son bilan le 24 janvier à la suite de la faillite de sa maison mère suisse.

AFP

Lundi 12 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse