Petroplus : trois industriels détaillent leurs projets


Trois industriels français, Valgo, Bolloré et Eiffage, ont évoqué vendredi 20 juin à l’issue d’un comité de pilotage leurs projets de reprise, contestés par la CGT, du site de l’ancienne raffinerie Petroplus, promettant 450 emplois avant 2019 et des investissements de 200 millions d’euros.


© Petroplus
© Petroplus
La raffinerie du groupe suisse Petroplus à Petit-Couronne, au sud de Rouen, avait été liquidée en octobre 2012, alors qu'elle comptait 449 salariés, mais son activité s'était poursuivie jusqu'à mi-avril 2013. Depuis lors, en l'absence de repreneur "crédible" selon les pouvoirs publics, l'État a confié au préfet de la région Haute-Normandie, Pierre-Henry Maccioni, la mission d'assurer le "repositionnement industriel du site".
Jeudi 19 juin le groupe Valgo, spécialiste de la dépollution, en est devenu propriétaire pour 4 millions d'euros. La trésorerie de 22 millions d'euros gérée par la liquidatrice et servant notamment à l'entretien et au gardiennage du site est épuisée depuis jeudi 19 juin. "Passé cette date, la raffinerie devenait une friche industrielle vulnérable aux vandales qui sont les premiers à savoir qu'il y a beaucoup de métaux précieux à récupérer sur un tel site", a déclaré le conseil de la liquidatrice, Camille Percheron. François Bouché, PDG de Valgo, a indiqué que son groupe allait assurer à partir du mois d'octobre la dépollution de 80 à 120.000 tonnes de terres sur place et le désamiantage des installations de la raffinerie. Cette activité devrait générer rapidement une centaine d'emplois. De plus Valgo va relocaliser à Petit-Couronne son unité de recherche et développement en matière de dépollution des sols et des eaux (Valbio) et compte accueillir ensuite des PME spécialisées dans les technologies de pointe.
Une grande partie du site (240 hectares) sera occupé par Bolloré Energie pour du stockage de carburants. Sur 500.000 m3, les trois quarts seront consacrés à du stockage stratégique pour le compte de l'État, pour les aéroports parisiens, le reste étant exploité par Bolloré pour sa distribution de fuel.
Le groupe Eiffage va pour sa part créer une plateforme logistique multimodale de produits domestiques dangereux qui ne seront cependant pas recyclés sur place.
Le porte-parole CGT des Petroplus, Yvon Scornet, présent au comité de pilotage sur l'avenir de la raffinerie, a claqué la porte de la réunion, préconisant toujours une reprise par le raffineur suisse Terrae. Saisie par la CGT, la Cour d'appel de Rouen doit se prononcer le 3 juillet sur la légalité de la vente du site à Valgo.

AFP

Lundi 23 Juin 2014



Lu 49 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse