Philippe Duron souhaite d'autres redevances pour financer les infrastructures



Philippe Duron, président de l’Afitf © TDIE
Philippe Duron, président de l’Afitf © TDIE
"Pour ce qui est de l’État", il faudra, pour financer les infrastructures, "dès 2017, 2,8 milliards (d'euros), et à partir de 2019, 3 milliards, et cela pour au moins trois ou quatre années", a alerté le président de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf), Philippe Duron, le 8 novembre lors des "Rencontres transports et mobilité".
Le financement de l'État en faveur du secteur "représente 0,94 % du PIB, ce qui est plutôt bien", a commenté Philippe Duron, qui a pourtant fait état d'un "besoin de financement supplémentaire". Le député PS a salué la taxe sur le gazole de 2 centimes (TICPE) qui a remplacé l'écotaxe. L'agence a dû cependant s'acquitter de l'indemnisation à Ecomouv, société chargée de la collecte de l'écotaxe, ce qui représentait "500 millions cash et 500 millions en dix ans", a souligné Philippe Duron.
Ainsi, selon lui, "pour arriver à trois milliards", l'Afitf a de nouveau besoin de deux centimes supplémentaires sur le gazole, option retenue pour l’Île-de-France uniquement dans le projet de loi de finances, mais destinée au syndicat des transports de la région (Stif).
Philippe Duron a également évoqué "d'autres ressources, pas budgétaires, mais type redevance", comme la taxe carbone, écartée par Bercy, ou l'instauration d'une vignette, pour les poids lourds ou l'ensemble des véhicules, qui pourrait rapporter "3 milliards d'euros par an". Il a avancé d'autres pistes, comme un travail sur la tarification, pour que l'usager paie une part plus importante de son trajet que les 30 % actuels, l'amélioration "des performances de nos systèmes de transport", ou la réalisation de certains travaux en partenariat public privé.
Le président de l'Afitf a également plaidé pour "une loi de planification à quinze ans et une loi de programmation à cinq ans".

AFP

Mercredi 9 Novembre 2016



Lu 520 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse