Plus de capitaux étrangers dans les compagnies aériennes canadiennes


L’État canadien va augmenter les possibilités d'investissements étrangers dans le capital de ses compagnies aériennes afin de réduire le coût des transports dans ce pays.


Le Canada n'abrite aucune compagnie low cost nationale © Air Canada
Le Canada n'abrite aucune compagnie low cost nationale © Air Canada
Le Canada va permettre à des intérêts étrangers de détenir 49 % d'une compagnie aérienne nationale, contre 25 % actuellement. "Nous créerons des conditions propices à des tarifs plus bas et à une concurrence accrue en modifiant les règles relatives à la propriété dans l’industrie du transport des voyageurs aériens au Canada", a déclaré le ministre fédéral des Transports Marc Garneau.
Comparé aux tarifs des billets d'avion aux États-Unis voisins ou en Europe, le transport aérien est particulièrement cher au Canada. Deuxième plus grand pays de la planète, avec seulement 36 millions d'habitants, il est notamment le seul membre du G7 sans compagnie à bas coûts.

Les majors bousculées

Marc Garneau va ainsi présenter un projet de loi à la Chambre des communes pour permettre à des entreprises étrangères d'augmenter leurs part dans les compagnies nationales. Toutefois, "un investisseur étranger unique" ou un regroupement d'intérêts étrangers "ne pourront pas dépasser la limite de 25 %", a-t-il souligné. "Ainsi, il sera possible d’offrir plus d’options aux Canadiens et de créer de nouvelles compagnies aériennes à bas prix", s'est félicité le ministre.
Dans l'immédiat, avant même le changement législatif, Marc Garneau a indiqué qu'il accorderait des exemptions à deux compagnies canadiennes qui n’exercent pas encore, Canada Jetlines et Enerjet, afin qu'elles puissent ouvrir leur capital à davantage d'investisseurs étrangers.
Canada Jetlines, qui se présente comme une "compagnie à très bas coûts", a applaudi cette mesure, notant que l'accès à davantage de capitaux étrangers allait lui permettre "de commencer ses opérations". Cette entreprise avait fait part dans le passé de son souhait d'acquérir 40 nouveaux appareils CSeries du Canadien Bombardier. Enerjet a annoncé dans la foulée du discours son intention de s'associer à l'Américain Indigo Partners LLC, basé à Phoenix, pour lancer au Canada une autre "compagnie à très bas coûts".
La réforme annoncée par le gouvernement Trudeau entraînait le repli des titres des principales compagnies aériennes canadiennes à la Bourse de Toronto, Air Canada, WestJet et Air Transat.

AFP

Lundi 7 Novembre 2016



Lu 271 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse