Plus de retombées économiques pour la croisière en Europe et en France


Le secteur de la croisière a généré en France un impact économique direct de 1,238 milliard d'euros, en hausse de 11 %, grâce aux grands projets de construction navale, selon l'association professionnelle CLIA.


© Franck André
© Franck André
Pour l'ensemble de l'Europe, l'Association internationale des compagnies de croisières (CLIA) fait état de dépenses directes générées par l'industrie à hauteur de 16,89 milliards d'euros en 2015, contre 16,6 milliards en 2014, selon un rapport. D'après ce dernier, le secteur de la croisière a également généré "plus de 10.000 nouveaux emplois à travers l'Europe".

Les chantiers navals comme locomotive

S'agissant uniquement de la France, la contribution économique directe "augmenté de près de 11% en 2015, à 1,238 milliard d’euros. Cette forte augmentation est notamment due à une augmentation de 30 % des dépenses dans la construction et la réparation navale", selon le rapport.
"Les compagnies sont engagées dans des programmes de construction de nouvelles unités toujours plus innovantes et respectueuses de l'environnement, contribuant fortement à l'augmentation des retombées dans le secteur de la construction et de la réparation navale, et offrant aux chantiers français une visibilité sans précédent", souligne Georges Azouze, président de CLIA France et de Costa Croisières France. CLIA rappelle que 48 navires de croisières figurent actuellement dans les carnets de commandes des chantiers navals européens jusqu'en 2019, "avec une valeur totale de plus de 27 milliards d'euros".
En France, un contrat record de 4 milliards d'euros a notamment été signé début avril pour la vente de quatre paquebots des chantiers STX France de Saint-Nazaire au croisiériste MSC, dont la construction doit générer 3.500 emplois directs sur dix ans.
Les retombées économiques proviennent aussi de la hausse du nombre de croisiéristes : 6,6 millions d'Européens sont ainsi partis en vacances sur un navire de croisières en 2015, soit 3 % de plus qu'en 2014. Quelque 6,12 millions de passagers ont embarqué sur des navires de croisières depuis des ports européens en 2015, soit 4,5 % de plus que l'année précédente, selon CLIA.

AFP

Mercredi 22 Juin 2016



Lu 2043 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse