Plusieurs centaines de routiers dans la rue



© Renault Trucks
© Renault Trucks
Plusieurs centaines de salariés du transport routier ont manifesté mardi 3 décembre porte de Montreuil, près de Paris, à l'appel de cinq syndicats pour défendre leur dispositif de préretraite et réclamer une hausse générale des salaires de 5 %. Partis du siège de la CGT, les chauffeurs ont marché jusqu'au Fongecfa, l'organisme paritaire gérant le régime spécial leur permettant de cesser de travailler à 57 ans avec 75 % du salaire brut en attendant la retraite. Selon les syndicats, le financement du régime, abondé par les employeurs, les salariés et l'État, est menacé. "Si rien n'est fait, il manquera 16 millions d'euros dans la caisse fin janvier", affirme Jérôme Vérité, secrétaire général de la fédération transports de la CGT. Selon Jérôme Vérité, la "pyramide des âges" vieillissante du secteur explique "en grande partie" les problèmes de financement. Pour assurer sa pérennité, les fédérations du transport CFDT, CGT, FO, CFTC, ainsi que le Snatt CFE-CGC, demandent un relèvement de 2 à 2,8 % de la cotisation financée à 60 % par les employeurs et 40 % par les salariés. Leur requête devait être examinée au conseil d'administration du Fongecfa réuni mardi. Alors que les patrons du secteur se mobilisent contre l'Écotaxe, c'est "chacun son combat. Nous, notre combat, c'est pour les salariés. Dans le métier, il y a de la pénibilité. Il faut maintenir ce régime", a déclaré Thierry Cordier (CFDT). "Si le patronat veut aller au clash, on ira", prévenait-il.
Selon les syndicats, environ 15.000 chauffeurs routiers ont bénéficié du dispositif depuis son lancement il y a seize ans. Les salariés du transport routier revendiquent également une augmentation de leurs salaires, de "5 % parce que, depuis cinq années, on perd du pouvoir d'achat", explique Thierry Cordier. Les syndicats dénoncent "la smicardisation" de leur profession et "l'écrasement des grilles de salaires". Ouvertes mi-octobre avec les organisations patronales, les négociations patinent. Le patronat propose 0,5 % d'augmentation, selon les syndicats.

AFP

Mardi 3 Décembre 2013



Lu 46 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse