Pont de Messine : Rome met un terme au financement des travaux


La Chambre des députés italiens a décidé jeudi, en accord avec le gouvernement de Silvio Berlusconi, de mettre un terme au financement du chantier controversé du pont sur le détroit de Messine, entre la Sicile et l'Italie continentale.


© STRETTO DI MESSINA SPA
© STRETTO DI MESSINA SPA

Rome met un terme au financement des travaux du pont de Messine. Proposée par un parti d'opposition, l'IDV, une motion de "suppression des financements que le gouvernement a prévus pour la réalisation du pont de Messine, soit au total 1,77 milliard d'euros", a été approuvée par les députés, avec l'accord du gouvernement aux prises avec une crise financière qui l'a contraint à des mesures d'austérité draconiennes et à des coupes dans tous les budgets.


 
Un coût de 6 milliards d'euros

 
Ce pont, d'un coût prévu de 6 milliards d'euros, devait s'étendre sur près de 3,7 km de long et se situer à 64 mètres au-dessus de la mer. L'idée de relier la Sicile au reste du continent est vieille de plusieurs décennies mais elle peinait à trouver une solution viable. Le projet de pont avait été relancé par le gouvernement Berlusconi élu en 2001 puis annulé par celui de centre-gauche de Romano Prodi en 2006. Pendant sa campagne pour les législatives d'avril 2008, M. Berlusconi avait promis que ce projet ne serait pas abandonné et avait annoncé de nouveaux financements, dont une enveloppe de 1,3 milliard d'euros en 2009.
Le 19 octobre dernier, la Commission européenne avait exclu ce pont des ouvrages considérés prioritaires et stratégiques pour le développement des transports dans l'UE. Quelques jours plus tôt, le 16 octobre, le ministre italien des Transports, Altero Matteoli, avait assuré que ce pont serait réalisé "indépendamment d'un éventuel financement par l'Union européenne car les ressources seront trouvées sur le marché" des entreprises privées. "Le pont reste pour le gouvernement une priorité essentielle pour le développement du système des transports en Italie", avait dit le ministre.

 


.

Vendredi 28 Octobre 2011





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse