Port de Fécamp : un léger mieux en 2013


Pas de quoi pavoiser mais le port départemental de Fécamp a vu l’an dernier son trafic global progresser de 7,4 % et flirter avec les 200.000 tonnes.


© Éric Houri
© Éric Houri
Avec la relance d’une activité de construction navale sous la houlette du cabinet Lebéfaude sur le site Seine & Manche (25 salariés) et les perspectives liées à la maintenance du futur parc éolien offshore (100 emplois promis), le port de Fécamp retrouve doucement le sourire. En progression de 7,38 %, son trafic global a dépassé les 198.000 tonnes restant très loin des chiffres de la fin du siècle dernier. Au rayon des satisfactions, on peut ranger la montée en puissance des importations de pâtes à papier qui bondissent de 72 % à 51.000 tonnes et le regain (19 %) des entrées de granulats marins à 76.500 tonnes que se partagent les deux opérateurs de la place, Ballastières Mercier (groupe Lhotellier) et Sodégraves. On peut également relever le retour des treillis soudés en provenance d’Espagne pour le BTP (3.350 tonnes), interrompu quelques mois, et la relance timide des exportations de panneaux de particules Linex (21.600 tonnes). En revanche, l’effondrement des entrées de bois sciés de Scandinavie à 11.400 tonnes (- 52 %) comme le faible impact d’Olvea sur les trafics portuaires peuvent être classés au chapitre des déceptions. Pourtant performant à l’international, le groupe fécampois spécialisé dans les huiles n’a généré l’an dernier que 5.100 tonnes à l’import (- 52,2 %) et rien du tout à l’export (7.500 tonnes en 2012). Pour le reste, les trafics habituels du port cauchois sont restés étonnamment stables. On peut citer les colis lourds pour la centrale nucléaire de Paluel, les entrées d’argile apparues en 2012 ou les importations de néphéline. Seine & Manche disposera bientôt d’un slipway capable de mettre à l’eau des bateaux jusqu’à 300 tonnes. Cet investissement de 1,6 million d’euros sera partagé entre le Département de Seine-Maritime, propriétaire du port, la CCI de Fécamp-Bolbec, concessionnaire, et l’entreprise.

Vincent Rogé

Mardi 28 Janvier 2014



Lu 220 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse