Port de Lyon : un quadrimestre "tiré" par le fer


Julien Langendorf, directeur du port de Lyon Édouard-Herriot, a livré les chiffres des flux des quatre premiers mois de l’année. Le fer "tire" une croissance assez faible mais qui n’empêche pas les autorités du port de continuer à investir et à préparer l’avenir.


Sur les quatre premiers mois de l'année, 3.915.000 tonnes ont été traitées sur le port de Lyon © Port de Lyon
Sur les quatre premiers mois de l'année, 3.915.000 tonnes ont été traitées sur le port de Lyon © Port de Lyon
Du 1er janvier au 30 avril 2016, ce sont 3.915.000 tonnes, tous modes confondus, qui ont été traitées sur le port de Lyon. La voie d’eau concerne 412.000 tonnes, soit moins 8 % par rapport à la même période de 2015, le fer représente 258.000 tonnes (+ 7 %), l’oléoduc 955.000 tonnes (+ 5 %) et la route 2.290.000 tonnes. Le total de ces flux conduit à une hausse de 3 % par rapport à 2015.
Alors que les conteneurs entraînent souvent la croissance, ce secteur régresse de 5 % pour ce quadrimestre. La voie d’eau représente 24.300 EVP (- 9 %), la route 45.500 EVP (- 6 %) et le fer 21.400 EVP (+ 1 %) pour un total de 91.300 EVP. "Il faut cependant noter que, si le transport de conteneurs par voie d’eau a régressé de 9 %, le tonnage est quant à lui resté stable indiquant que la manutention d’EVP vides sur Lyon-Terminal a diminué tandis que celle concernant les EVP pleins n’augmentait que faiblement". Et Julien Langendorf de compléter : "À propos du fléchissement de l’activité fluviale des conteneurs, n’oublions pas que Greenmodal a relocalisé l’un de ses automoteurs sur la Seine faisant donc baisser la capacité sur le bassin Rhône-Saône où opèrent deux automoteurs de cette entreprise". Autres raisons pour expliquer les faibles performances fluviales : l’incident de navigation de Bourg-lès-Valence qui a conduit à cinq jours d’arrêt d’activité et le niveau très haut du Rhône rendant impossible le chargement d’une troisième rangée de conteneurs sur les barges pendant une quinzaine de jours.

"Le total des flux conduit à une hausse de 3 % par rapport à 2015"


Mais, contre vents et sédiments, il faut préparer l’avenir. Parmi les travaux récemment menés ou en cours, on notera, hormis la mise en place du simulateur de conduite installé dans le bâtiment de la CNR occupé par Promofluvia, la fin de la remise en état de 1,7 hectare d’enrobé sur la plateforme du T2 et l’appel d’offres lancé par CNR pour l’acquisition d’un second portique fluvial mobile sur rails pour renforcer l’activité du premier portique du T2. L’investissement est estimé à environ 5 millions d’euros et ce nouvel équipement est attendu pour 2018.
Un consultant a également été retenu dans le cadre de l’étude de relocalisation des trois dépôts pétroliers du port (Société pétrolière du Rhône, EPL et DPL) qui s’étalent sur 16 hectares. La maîtrise d’ouvrage est du ressort de la Dreal Rhône-Alpes. Enfin, un travail de partenariat est mené entre les autorités du port et le Grand Lyon sur la logistique urbaine. Il s’agirait de créer à terme un hôtel logistique connecté au fer. "Ce chantier serait assez similaire à l’Espace urbain de distribution de Chapelle International de Sogaris à Paris 18e", observe Julien Langendorf.

Annick Béroud

Lundi 6 Juin 2016



Lu 469 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse