Ports de Mulhouse subit un recul généralisé du trafic en 2015


Les ports fluviaux de Mulhouse ont connu l'an dernier une diminution de près de 7 % du vrac et de 11 % pour les conteneurs tous modes.


Ports de Mulhouse-Rhin a terminé l’année 2015 par une baisse de trafic de 6,8 % © Ports de Mulhouse-Rhin
Ports de Mulhouse-Rhin a terminé l’année 2015 par une baisse de trafic de 6,8 % © Ports de Mulhouse-Rhin
Les Ports de Mulhouse-Rhin ont terminé l’année 2015 par une baisse de trafic de 6,8 %. Leur total s’établit à 4,92 millions de tonnes. Les basses eaux temporaires et une conjoncture économique durablement morose expliquent l’évolution. Le poste en recul le plus significatif est celui des minéraux et des graviers. Sa baisse d’un quart le ramène à 870.400 tonnes. Les deux autres sources principales de trafic s’affichent également en recul, mais de façon plus limitée : - 5 % pour les pétroliers (total d’1,15 million de tonnes) et - 7 % pour les céréales (1,037 million de tonnes). En sens inverse, les produits chimiques sont repartis de l’avant avec un trafic de 550.500 tonnes, en hausse annuelle de 12,5 %.  Une très légère progression est également à noter pour les objets manufacturés, à 292.000 tonnes.

Baisse du conteneur routier

Les conteneurs connaissent une évolution assez similaire au vrac. Tous modes confondus, ils enregistrent un retrait de 11,2 %, à 69.700 EVP. Contrairement aux autres années, la route est à l’origine du recul, avec son bilan de - 10 %, à 39.300 EVP, reflet du climat économique défavorable. Le fluvial, en diminution tendancielle depuis plusieurs années, a cette fois-ci relativement contenu sa baisse, avec un - 2 % qui le ramène à 30.400 EVP. Quant au conteneur ferroviaire, il s’est réduit à néant, dans la suite logique de l’arrêt des offres structurantes des dernières années.
Cette année, les Ports de Mulhouse-Rhin poursuivront deux objectifs clés : intensifier la coopération trinationale avec les voisins Bâle (Suisse) et Weil-am-Rhein (Allemagne) au sein de RheinPorts et régler la question de la concession.

Mathieu Noyer

Mercredi 27 Janvier 2016



Lu 263 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 13:21 Canal Seine-Nord : ça se précise ! €

Mardi 29 Novembre 2016 - 13:39 Nouvelle agence CFNR sur le bassin de la Seine


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse