Ports du Rhin : une coopération internationale accrue


Le programme de coopération entre neuf ports français, allemands et suisses trace la voie vers la mutualisation d’offres et services et vers des investissements dans les infrastructures.


Le terminal à conteneurs du port allemand de Kehl © Upper Rhine Ports
Le terminal à conteneurs du port allemand de Kehl © Upper Rhine Ports
Un avenir prometteur s’offre à la communauté des ports du Rhin supérieur, à condition de résorber ses goulets d’étranglement, de développer son offre extérieure au bassin et de trouver la bonne complémentarité entre ses plates-formes logistiques. À l’heure où il s’achève, le programme de coopération transfrontalière "Upper Rhine Ports" lègue ces conclusions aux neuf ports français, allemands et suisses de l’axe Bâle-Ludwigshafen qui l’ont conduit depuis l’été 2012. Le programme regroupe les autorités portuaires de Strasbourg, Mulhouse et Colmar/Neuf-Brisach en France, de Ludwigshafen, Kehl, Karlsruhe, Mannheim et Weil-am-Rhein en Allemagne, ainsi que de Bâle en Suisse.
Le Rhin supérieur concentre un quart du trafic rhénan. Il cumule 500 millions tonnes de vrac et l’étude commandée à CTS-Prognos évalue l’augmentation à 13 % d'ici 2025 et à 31 % sur vingt ans. Quant au conteneur, situé à 4,8 millions d’EVP, il bondirait de 70 % en dix ans et frôlerait le triplement à l’horizon 2035.

Investissements prioritaires d’accès

Les partenaires d’Upper Rhine Ports ont voulu savoir si leurs infrastructures étaient en capacité d’absorber aisément cette croissance attendue. C’est oui sans hésiter pour le fluvial, oui aussi pour le fer avec les réserves liées à quelques goulets. La réponse est bien moins affirmative pour la route, souvent saturée.
Les ports signataires ont en conséquence désigné douze projets prioritaires évalués à 141 millions d’euros de "sécurisation de l’hinterland" routier et ferroviaire, à faire remonter aux instances décisionnelles respectives pour une concrétisation dans les dix ans. L’accès routier nord au port de Strasbourg figure dans cette liste dominée par les chantiers au port de Bâle. Les ports fluviaux du Rhin supérieur n’en poursuivent pas moins l’objectif de diminuer la part modale de la route de quelques points par rapport à ses 81 % actuels.
"Pensé au départ en termes d’investissements, le Masterplan, qui va continuer le travail, s’élargit à des enjeux de mutualisation", complète Manfred Rausch, chef de projet. Un "community system", plate-forme de services et d’information, est envisagé. Travailler au développement de lignes vers les zones souvent délaissées de l’Europe du Sud et de l’Est, promouvoir en commun l’offre logistique multimodale : ces questions vont mobiliser l’après Upper Rhine Ports. Celui-ci s’inscrira probablement dans un nouveau programme européen et autour d’une structure de gouvernance attendue ce printemps.

Christian Robischon

Mercredi 24 Décembre 2014



Lu 367 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse