Position des entreprises ferroviaires sur les corridors fret


Selon les termes du règlement 913/2010, la mise en œuvre des corridors de fret ferroviaire en Europe est confiée aux gestionnaires d'infrastructures ferrées et de répartition des sillons. Par la voix de l'Union internationale des chemins de fer, les entreprises ferroviaires souhaitent être des interlocuteurs "actifs" à leur création.


© RFF
© RFF
L'entrée en vigueur du règlement 913/2010 relatif "au réseau ferroviaire européen pour un fret compétitif" aboutit à la mise en place de corridors. En l'état, le texte n'impose "aucune obligation de coordination entre eux", souligne l'UIC, et "les entreprises ferroviaires n'ont qu'un rôle consultatif" dans leur création au sein de groupes spécifiques à chaque corridor ; leur conception jusqu'à leur exploitation devant être pilotées par les gestionnaires de réseaux et répartiteurs de sillons concernés. Dans ce contexte, les entreprises ferroviaires par la voix de l'UIC ont précisé leurs positions et attentes. Elles défendent tout d'abord, la nécessité "d'avoir une approche coordonnée visant à améliorer les corridors étant entendu que chacun peut requérir des actions spécifiques pour optimiser les opérations de fret qui leur sont propres". Or, "les entreprises de fret ferroviaire opérant sur plus d'un corridor, il est important que les règles opérationnelles et administratives soient aussi harmonisées que possible pour l'ensemble des corridors de façon à promouvoir l'interopérabilité". Dans ce sens, elles ont conçu et transmis aux gestionnaires d'infrastructures ferrées plusieurs "exigences uniformes" via l'UIC. "L'approche coordonnée qu'elles proposent doit permettre aux chemins de fer d'assurer une coopération efficace avec les gestionnaires d'infrastructures pour l'ensemble des corridors". Au fil de l'eau, l'union plaide en outre pour "l'échange d'informations entre les comités consultatifs de chaque corridor pour garantir que les besoins des entreprises ferroviaires soient représentés". Elle suggère la mise en place d'une structure destinée à suivre les progrès accomplis, et à assurer un retour d'information régulier.

Érick Demangeon

Jeudi 23 Mai 2013



Lu 223 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse