Premier raid à terre contre des pirates somaliens


Pour la première fois, les soldats de la force Atalante ont frappé des pirates somaliens à terre. Ce type d'actions, autorisé depuis mars, accroît le pouvoir de dissuasion de la communauté internationale face à cette pratique.


© UE
© UE
Mardi 15 mai, un hélicoptère de la force européenne Atalante a effectué des frappes sur une base de pirates sur la côte somalienne. L'appareil avait décollé de l'un des neuf navires de guerre déployés par les pays de l'UE dans la zone depuis le lancement d'Atalante en 2008. L'appareil a "visé des bateaux de pirates sur une plage" dans la région de Galmudug, au centre de la Somalie, a déclaré un porte-parole d'Atalante, Timo Lange. Cette opération nocturne n'a fait aucune victime à terre et "les moyens mobilisés sont retournés sains et saufs", selon Atalante.

Les installations seules visées

L'opération "longuement préparée" a reçu l'accord des autorités somaliennes. En mars dernier, l'Union européenne a décidé de durcir Atalante en donnant son feu vert à "des mesures plus énergiques", avec la possibilité de "neutraliser" les dépôts des pirates, à savoir leurs bateaux et leurs réserves, notamment de carburants, sur le littoral.


"Casser le modèle économique des pirates"


Les navires ou les hélicoptères peuvent désormais tirer sur ces repaires dans des "conditions très définies", en s'assurant "de ne pas faire de dommages collatéraux" et de ne pas mettre "pied à terre", selon un responsable européen. L'objectif déclaré est de "casser le modèle économique des pirates" à tous les niveaux, des préparatifs des attaques aux opérations de blanchiment des profits qu'ils en tirent. Pour le commandant d'Atalante, l'amiral Duncan Potts, cette première opération va "encore accroître la pression sur eux et perturber leurs efforts pour sortir en mer afin d'attaquer des navires".
Outre la protection des navires marchands, Atalante a permis l'arrestation de 117 pirates présumés et le démantèlement de 27 groupes de pirates en 2011. Le nombre d'attaques réussies par les pirates a diminué mais quelque huit navires et 235 marins seraient toujours otages, selon Atalante. "La piraterie continue d'affecter la navigation, de menacer le commerce et d'affaiblir l'économie des pays de la région", a résumé la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, en saluant "le succès" de l'opération d'Atalante.
Les attaques des pirates somaliens auraient coûté quelque sept milliards de dollars en 2011, dont plus de deux milliards en opérations militaires et en mesures de sécurité pour les navires, selon l'association américaine Oceans Beyond Piracy. De plus en plus d'armateurs placent en effet des gardes armés à bord de leurs navires.
Atalante a refusé de dévoiler la nationalité de l'hélicoptère ayant mené l'opération alors que les neuf navires déployés actuellement dans la zone sont français, allemand, espagnol, portugais, italien et néerlandais. Outre l'UE, l'Otan est également présente dans l'océan Indien avec l'opération Ocean Shield, qui n'a cependant pas le pouvoir de viser les intérêts des pirates sur la côte.

Jérôme Rivet

Mardi 15 Mai 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse