Premier trimestre dans le rouge pour Hapag-Lloyd


À 1,6 milliard d'euros, le chiffre d'affaires de l'armateur allemand Hapag-Lloyd a enregistré au premier trimestre une hausse de 8 %. La compagnie, qui a traité au cours cette période un trafic 1,3 millions d'EVP (+ 11 %) a toutefois souffert du prix élevé du carburant.


©-Hapag-Lloyd-ChicagoExpress
©-Hapag-Lloyd-ChicagoExpress
Pour Hapag-Lloyd comme pour nombre d'armateurs du secteur de la ligne régulière, le premier trimestre n'a pas été facile. Pourtant, l'opérateur allemand a achevé les trois premiers mois d'exercice avec des volumes transportés en hausse de 11 %. Pourtant, à 1.484 dollars pour un conteneur de 20 pieds, les taux de fret moyens avaient chuté de 5 % par rapport au premier trimestre 2011 où ils affichaient 1.563 dollars.

L'armateur près d'être cédé par TUI ?

À 667 dollars la tonne, soit un prix 31 % plus élevé que l'an dernier à la même époque, le prix moyen du combustible a frappé de plein fouet la trésorerie de l'armateur entre janvier et mars. Selon la direction de la compagnie, les coûts additionnels d'exploitation engendrés ont fait baisser les marges de plus de 150 millions de dollars comparé aux trois premiers mois de 2011.
Fin janvier, Hapag-Lloyd est parvenu à faire accepter une première hausse des taux entrant en vigueur dès le 1er mars dans l'objectif de compenser la hausse des coûts d'exploitation subie en matière de soutes. Selon la direction de l'armateur, les nouvelles hausses de taux, applicables depuis avril, "ne suffiront pas à couvrir les dépenses additionnelles engagées pour le prix des soutes et des autres frais énergétiques". La cherté du baril de brut a conduit à un excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'élevant à - 21,1 millions EUR. Du coup, le résultat net après impôt s'est chiffré au terme du trimestre à - 132,4 M EUR.
Hapag-Lloyd a fait perdre au groupe TUI (qui en détient 22 %) 50 millions d'euros. Le groupe de Hanovre attend donc la fin du mois de juin pour céder ou introduire en bourse cette compagnie du secteur de la ligne régulière conteneurisée.

Vincent Calabrèse

Jeudi 10 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse