Premier trimestre en demi-teinte pour Dieppe


Géré en régie directe depuis 2007 par le syndicat mixte du port de Dieppe (SMPD), piloté par le Conseil régional de Normandie, le port de Dieppe a connu un premier trimestre en demi-teinte. Son trafic global recule de 11,6 points à 435.000 tonnes par rapport aux trois premiers mois de 2015.


Forte progression des entrées de pales d’éoliennes à Dieppe © Port de Dieppe
Forte progression des entrées de pales d’éoliennes à Dieppe © Port de Dieppe
Dans une période traditionnellement creuse pour les échanges transmanches entre Dieppe et Newhaven, les ferries exploités par DFDS Seaways pour le compte du Conseil départemental de Seine-Maritime, actionnaire largement majoritaire du Syndicat mixte pour la promotion de l’activité transmanche (SMPAT) en charge de la gestion de la ligne, affichent des résultats en recul par rapport à 2015.

Les camions régressent

Si le nombre de passagers transportés par la compagnie danoise progresse très légèrement à 46.900 passagers (- 0,2 %), de même que le nombre de remorques embarquées, celui des camions régresse de 6,1 % pour un tonnage de fret de 363.000 tonnes (- 7,6 %). Ce qui se traduit par un déficit d’environ 30.000 tonnes.
Fin janvier la Cour administrative d’appel de Douai, sur plainte d’Eurotunnel, a contraint le SMPAT à interrompre avant six mois le régime de délégation de service public (DSP) dont avait hérité DFDS et à relancer une consultation de marché public, en cours, pour savoir qui opérera la ligne à l’automne prochain.

"Le nombre de passagers transportés par la DFDS progresse"


Un autre poids lourd dans les statistiques portuaires fait également défaut en ce début d’année. Dans l’avant-port, les entrées de granulats marins pour la SAS Graves de Mer (Eurovia, Vinci) chutent pour leur part de 46 % à 46.200 tonnes, preuve d’une crise persistante dans les travaux publics. En revanche, la "cité aux quatre ports" enregistre quelques satisfactions connexes.
Même si elle persiste à ne plus s’approvisionner en matières premières (graines) par la voie maritime, l’huilerie Saipol continue sur sa tendance haussière de 2015 avec des sorties de tourteaux de colza en progression de 29,7 % et des exportations d’oléagineux très stables.
Notons enfin la forte progression des entrées de pales d’éoliennes (+ 136 %) pour près de 6.300 tonnes, le doublement des escales pour les exportations de bois et la relance des sorties de ferrailles.

Vincent Rogé

Lundi 25 Avril 2016



Lu 339 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 14:49 L’AMCF présente sa feuille de route


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse