Première audience le 12 novembre pour la SNCM



Les acteurs du dossier espèrent que le redressement permettra d'éviter la disparition de la SNCM © Franck André
Les acteurs du dossier espèrent que le redressement permettra d'éviter la disparition de la SNCM © Franck André
La première audience du tribunal de commerce de Marseille consacrée à la SNCM se tiendra le 12 novembre. Cette audience, au cours de laquelle devrait être entendu le président du directoire de la compagnie maritime Olivier Diehl et à laquelle assisteront des représentants du personnel choisis lors d'un comité d'entreprise le matin même, devrait conduire à la nomination d'un juge enquêteur. L'audience servira également à fixer une date, a priori d'ici fin novembre, où le tribunal se prononcera cette fois sur le sort de la compagnie, probablement sa mise en redressement judiciaire, assortie d'une période d'observation, a précisé une source syndicale.
La direction de la SNCM a officiellement déposé son bilan le 4 novembre, se déclarant en cessation de paiement depuis que ses actionnaires lui ont réclamé le remboursement de leur prêt.
Les actionnaires majoritaires de la société, Transdev et Veolia (66 % du capital), mais aussi l'État, soutiennent depuis plusieurs mois la solution du redressement judiciaire, seule solution selon eux pour "empêcher (sa) disparition pure et simple". Ils estiment que cela permettra à la compagnie à la fois d'annuler les condamnations européennes à rembourser des aides publiques jugées illégales (pour un total supérieur à 400 millions d'euros) et de trouver un nouvel actionnaire. Le PDG de Transdev, Jean-Marc Janaillac, a ainsi assuré le 3 novembre que plusieurs repreneurs potentiels, "de l'ordre de cinq ou six", étaient intéressés par ce dossier.
Le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies a, de son côté, rappelé l'importance du maintien de la délégation de service public attribuée à la SNCM pour la desserte de la Corse. "La perspective du maintien de la DSP dans le périmètre de la cessation est un enjeu fondamental sur lequel le gouvernement est entièrement mobilisé dans une discussion complexe avec la Commission européenne", a-t-il commenté, interrogé à l'Assemblée nationale par la députée FG Marie-Georges Buffet.

AFP

Jeudi 6 Novembre 2014



Lu 85 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse