Privatisation de l'aéroport de Lyon : appel d'offres la semaine prochaine


L'appel d'offres en vue de la privatisation de l'aéroport de Lyon pourrait être lancé la semaine prochaine après une dernière touche apportée au cahier des charges.


L’État entend céder les 60 % qu'il détient au sein de la société de gestion de l'aéroport de Lyon © Satotrans
L’État entend céder les 60 % qu'il détient au sein de la société de gestion de l'aéroport de Lyon © Satotrans
Le lancement de l'appel d'offres pour la privatisation de l'aéroport de Lyon se fera probablement la semaine prochaine, a-t-on appris mercredi 2 mars auprès du ministère de l’Économie. La réunion de consultation avec les actionnaires minoritaires de l'aéroport de Lyon "s'est plutôt bien passée", a indiqué une source proche du ministre Emmanuel Macron à l'issue de la rencontre. Un cahier des charges modifié sera soumis aux actionnaires d'ici la fin de la semaine avant publication en début de semaine prochaine et lancement dans la foulée de l'appel d'offres, selon la même source qui a précisé que le choix de l'acquéreur devrait intervenir avant la fin de l'été. L’État entend céder les 60 % qu'il détient au sein de la société de gestion de l'aéroport. La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) détient 25 % des parts, la métropole de Lyon 7 %, le département 3 % et la région 5 %.

Minorité de blocage

Les actionnaires minoritaires ont demandé de disposer d'"une minorité de blocage au sein du Conseil de surveillance sur un certain nombre de décisions", la mise en place d'"un comité ad hoc pour le suivi du respect des engagements de l'acquéreur", et la possibilité de porter de cinq à sept ans la période de stabilité de l'actionnariat. Ils ont par ailleurs souhaité qu'une partie de la cession des 60 % de l’État leur soit rétrocédée pour être réinvestie dans le développement local.

"Deux liaisons hebdomadaires supplémentaires pour Dubaï"


La question de la position de concurrence de l'aéroport de Lyon avec son voisin suisse de Genève, notamment sur la liaison avec les Émirats arabes unis, a également été évoquée. Les acteurs locaux ont ainsi demandé "deux liaisons hebdomadaires supplémentaires pour la desserte de Dubaï", selon la source proche du ministre qui a précisé qu'Emmanuel Macron avait rappelé qu'il s'agissait de "sujets distincts".

AFP

Jeudi 3 Mars 2016



Lu 277 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse