Prix et trafics en berne en 2015 sauf pour l’aérien et le fer


À l’exception de l’aérien et de la performance enregistrée par le rail en termes de trafic, l’exercice 2015 se solde par des baisses de tarifs et d’activité dans tous les modes. Le maritime se distingue par l’érosion de ses taux de fret, et le transport routier par le net repli de son trafic, en compte d’autrui en particulier.


En transport routier, le compte d’autrui se contracte de 8,9 % en 2015 ! © Scania
En transport routier, le compte d’autrui se contracte de 8,9 % en 2015 ! © Scania
Pour les commerciaux en charge de la vente de prestations de transport de fret, l’année 2015 ne restera pas dans les annales. Selon le Commissariat général au développement durable (CGDD), les prix ont connu une tendance générale à la baisse dans la plupart des modes, à l’exception du transport aérien qui a pu revaloriser ses tarifs de 0,7 %. Ailleurs, la chute la plus importante revient au transport maritime. Sur un périmètre englobant le transport de vrac, très volatil, et par ferries, les prix se contractent de 9,2 %. En eau douce, le fluvial limite le repli à 3,9 % avec un recul de 4,2 % sur les parcours nationaux dont - 6,3 % sur le bassin du Nord-Pas-de-Calais, et de 1,2 % sur les trajets internationaux. Dans les mêmes tendances, le transport ferroviaire enregistre une diminution de 3,5 % due, pour l’essentiel, au fléchissement observé au plan domestique (- 4,4 %), tandis que les tarifs pratiqués sur les flux internationaux progressent de 1,7 %. Combinant une hausse de 0,8 % sur le transport de proximité, et des reculs de 1,1 % sur les trajets interurbains et de 0,3 % à l’international, le transport routier termine l’année 2015 sur une perte finale de 1,2 %. À l’intérieur, son segment messagerie-express résiste avec un tassement de ses prix à hauteur de - 0,1 %. Quant aux autres activités logistiques suivies par le CGDD, la stabilité relevée dans le stockage cache des variations sensibles entre les entrepôts frigorifiques (- 1,1 %) et non frigorifiques (+ 0,3 %). Si consolidés, les prix dans la manutention s’apprécient enfin de 0,4 %, ils bénéficient essentiellement des prestations portuaires (+ 0,5 %) alors que ceux des autres opérations régressent de 0,4 %.

Le rail se distingue

En termes de trafic exprimé en tonnes-kilomètres, le fret terrestre se replie en 2015 de 2,2 % dû à la chute du transport routier de marchandises sous pavillon français de 6,9 % ! Ventilé par segment, son activité nationale est en ligne avec la tendance générale (- 6,7 %), et l’international chute de 11,3 % ! Le compte d’autrui qui représente plus de quatre cinquièmes du transport routier sous pavillon national est à l’origine de ces résultats. Il accuse un repli de 8,9 % tandis que le compte propre se développe de 0,7 %.

"Le fret ferroviaire se développe de 5,6 % !"


Le rail repart à la hausse en revanche. Sensible, l’augmentation de son trafic s’élève à 5,6 % portée tant par ses flux nationaux (+ 6,1 %) qu’internationaux (+ 4,6 %). Quant au fluvial, il se classe entre la route et le rail avec une diminution de 3,7 % consolidant une perte de 4,1 % en domestique et de 2,7 % pour les échanges avec l’étranger. Selon la CGDD, le fret aérien a connu l’an passé une progression de 2,2 % tandis que les chiffres portuaires ne sont pas cumulés à ce jour.

Érick Demangeon

Vendredi 15 Avril 2016



Lu 659 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse