Promofluvia : l’importance de la préservation des réserves foncières


C’est sur la zone industrialo-portuaire de Salaise-Sablons que l’association Promofluvia vient de tenir sa 35e assemblée générale. Parmi les nombreux rapports présentés celui de la commission Transport a particulièrement retenu l’attention ainsi que celui relatif au simulateur, outil exceptionnel de formation au pilotage mais dont l’activité commerciale est trop molle.


© VNF
© VNF
Promofluvia a participé à l’étude européenne Corridor Amsterdam-Marseille menée sous maîtrise d’ouvrage VNF. Parmi les thèmes qui ont donné lieu à une discussion fournie lors de sa 35e assemblée générale, figurent les logistiques fer-fleuve, le potentiel de développement du fluvio-maritime et la question de la maîtrise foncière des espaces riverains des voies d’eau indispensables aux activités industrialo-portuaires donc au mode fluvial, énumère Anne Estingoy, responsable de la commission Transport et très attachée à la mise en place d’outils juridiques pour faire avancer le mode fluvial.

"Des outils contraignants nécessaires pour l’infrastructure fluviale nationale"


Provoideau, dont Promofluvia est membre, a enrichi la Conférence du fret fluvial. En effet, le plan d’actions issu de cette conférence, et validé par le secrétariat d’État aux Transports le 15 septembre 2016, comporte une fiche inspirée par ces associations et intitulée "Communiquer auprès des collectivités pour les convaincre de développer les activités portuaires et d’utiliser le transport fluvial". Si Anne Estingoy se réjouit de la décision d’élaborer un Schéma national de développement des ports intérieurs (base d’un travail national et avec les collectivités face aux enjeux de logistique fluviale), elle est déçue d’observer que l’inscription des besoins fonciers portuaires dans les documents d’urbanisme est présentée seulement comme relevant d’une logique de pédagogie et de négociation. "L’État a décidément toujours du mal à se doter des outils contraignants nécessaires quand il s’agit de l’infrastructure fluviale nationale !" Promofluvia va mener une analyse juridique sur ce que l’outil SRADDET (Schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité du territoire) pourrait apporter face à l’enjeu de la maîtrise foncière. Elle va éventuellement proposer des amendements à la fiche du plan d’actions de la Conférence fret fluvial et resserrer ses liens avec la Région.
À propos du rapport Lamure-Lambert pour l’axe Méditerranée et Rhône-Saône, l’examen des recommandations issues de ce travail donne des pistes de travail à Promofluvia qui tient à être particulièrement vigilante sur l’évolution de Medlink Ports pour que cette structure appréciée ne soit pas noyée dans des missions multiples. Promofluvia sera aussi très attentive à la renégociation des amodiations "dormantes" et à l’évolution des conditions économiques du traitement des conteneurs fluviaux avec le maintien de l’aide à la pince, une garantie de services aux escales, la disparition de la surfacturation des barges (THC)… "Face aux acteurs de la place marseillaise, les opérateurs fluviaux ne sont pas en position de force", estime Anne Estingoy.

Un séminaire Scot à l'automne

Dans le cadre de ses nombreuses rencontres et séances de travail avec les professionnels, élus et collectivités, Promofluvia organisera un séminaire Scot (Schéma de cohérence territoriale) en automne avec les communes riveraines de la voie d’eau, notamment avec les élus du Syndicat des rives du Rhône pour mieux ressentir les enjeux économiques, touristiques et environnementaux portés par le fleuve.
Par ailleurs, Promofluvia a battu son record en accueillant 150 stagiaires en formation ASP (Attestation spéciale "Passagers"). Son agrément arrive à échéance en septembre 2017. Nul doute qu’il sera renouvelé eu égard à la qualité des prestations fournies.

Annick Béroud

Lundi 29 Mai 2017



Lu 777 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse