Qantas annule la commande de 35 B787


Étranglée par les coûts et la crise de la zone euro qui pèse sur ses performances intercontinentales, la compagnie australienne Qantas a annulé une commande de 35 B787 après avoir enregistré une première perte annuelle depuis sa privatisation en 1995.


© Qantas
© Qantas
Qantas voit rouge pour la première fois et renonce à 35 B787. Très exposée aux variations des prix du carburant et du cours du dollar australien, la compagnie de Melbourne, à 20 heures de vol de Londres, perd chroniquement de l'argent sur ses vols long-courrier. Or, les cours du pétrole ne cessent d'augmenter et le dollar australien, déprimé par la conjoncture mondiale, perd du terrain face au dollar américain, monnaie dans laquelle sont libellés les achats de brut. De plus, les retards de livraison du 787 l'ont contrainte à maintenir en service ses 747, plus gourmands. Résultat, une facture record en carburant de 4,3 milliards de dollars australiens, en hausse de 18 % sur l'exercice 2011-2012, clos le 30 juin.

"Qantas voit rouge pour la première fois"


"Le Boeing 787 est un excellent appareil et reste important pour notre avenir. Mais les conditions ont changé radicalement depuis la commande. Nous quittons maintenant un temps de fortes dépenses en capital", a expliqué le patron de Qantas, Alan Joyce. Au prix catalogue, le renoncement aux 35 B787 va réduire les dépenses d'investissement de la compagnie de 8,5 milliards de dollars US (6,7 milliards d'euros). L'annulation n'aura par ailleurs aucune incidence sur la livraison prévue de 15 B787 à sa filiale Jetstar, le premier appareil de cette commande devant être livré au second semestre 2012.
Qantas a enregistré une perte nette annuelle de 244 millions de dollars australiens (205 millions d'euros), alors qu'elle avait dégagé un bénéfice net de 250 millions de dollars australiens en 2010-2011. Son chiffre d'affaires s'est affiché à 15,7 milliards de dollars, en hausse de 6 %, et son bénéfice imposable à 95 millions de dollars australiens, contre 552 millions lors de l'exercice précédent. Trop peu pour compenser les quelque 380 millions de dollars investis depuis août 2011 dans la réorganisation de l'entreprise.

Bénéfice pour Jetstar

Qantas entend redresser sa division internationale qui souffre, en plus de la cherté du carburant et de la faiblesse du dollar australien, d'une concurrence de plus en plus féroce et de la crise de la dette dans la zone euro qui limite les déplacements d'affaires. Comme annoncé dans un avertissement sur résultats début juin, Qantas International a en effet quasiment doublé sa perte opérationnelle, à 450 millions de dollars australiens, contre 216 millions un an plus tôt. À l'inverse, sa division intérieure et sa filiale low-cost Jetstar ont dégagé un bénéfice imposable combiné de plus de 600 millions de dollars australiens.

Martin Perry

Vendredi 24 Août 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse