Quatre et trois ans ferme pour les marins de l'"Ocean Jasper"



Quatre et trois ans ferme pour les marins de l'"Ocean Jasper"
Le commandant et le second de l'"Ocean Jasper", navire turc qui avait éperonné en 2007 au large du Finistère un navire de pêche breton, le "Sokalique", provoquant la mort d'un marin, ont été condamnés mardi 22 janvier par le tribunal correctionnel de Brest à quatre et trois ans de prison ferme. Les deux hommes, de nationalité azerbaïdjanaise et jugés en leur absence, ont été reconnus coupables d'homicide involontaire, délit de fuite et omission de porter secours à personne en danger. Ils avaient continué leur route sans s'arrêter après la collision. L'armement turc du vraquier, poursuivi en tant que personne morale et contre qui 300.000 euros d'amende avait été requis, a en revanche été acquitté.
Dans la nuit du 16 au 17 août 2007, le caseyeur de Roscoff et le navire battant pavillon des îles Kiribati étaient entrés en collision à 60 milles nautiques (110 km) au nord de l'île d'Ouessant, dans les eaux internationales. L'"Ocean Jasper" avait poursuivi sa route sans alerter les secours, malgré un trou dans sa coque que l'équipage s'était empressé de réparer. Le patron du bateau de pêche, Bernard Jobard, avait péri noyé, tandis que les six autres marins avaient pu être secourus.
Le 15 novembre, au terme d'une audience de trois jours, le parquet avait requis cinq et quatre ans de prison à l'encontre du commandant et de son second. Les deux hommes sont sous le coup d'un mandat d'arrêt international depuis mai 2011. Le parquet avait requis la peine maximale à l'encontre du commandant, Rafik Agaev, jugeant qu'il était le "représentant légal" de l'armateur à bord du navire, même si au moment de la collision il n'était pas à la barre. À l'encontre de son second, Aziz Mirzoyev, censé être de quart la nuit du drame, il avait requis quatre ans, jugeant que sa responsabilité était moindre, dans une certaine mesure, mais qu'il avait cependant fait preuve d'un "défaut de veille" manifeste. Les deux hommes ont également été condamnés à une interdiction à vie de commander un navire de plus de 500 tonneaux.

AFP

Mercredi 23 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse