Quatre jours consacrés à l'avenir des transports


Carburant alternatif, électromobilité, logistique urbaine, gestion des infrastructures... les 130 conférences, sessions et ateliers du Transport Research Arena à Paris ont couvert toutes les dimensions du transport de fret et de personnes. Dans le maritime, l'emploi du gaz naturel est présenté comme le carburant d'excellence tandis que les approches multimodales sont encouragées en logistique. Le manque de solutions et de financement face au vieillissement des infrastructures en Europe inquiète.


Les ports maritimes cités en référence en tant que hubs multimodaux © Haropa
Les ports maritimes cités en référence en tant que hubs multimodaux © Haropa
Avec près de 3.000 visiteurs venus de 56 pays, la cinquième édition du Transport Research Arena (TRA) consacrée à la recherche et l'innovation dans les transports s'est achevé jeudi 17 avril à Paris. Au cours des quatre jours de la manifestation, 130 conférences, sessions et ateliers ont abordé les défis et nouvelles solutions développées dans les transports routiers, ferroviaires, fluviaux et maritimes. Avec leurs infrastructures respectives, la manifestation a mis l'accent sur le potentiel économique du secteur des transports à l'origine en Europe, de 17 millions d'emplois et de 4,6 % de son PIB.

"Le secteur des transports emploie 17 millions de personnes en Europe"


Porté par le programme européen Horizon 2020 doté d'un budget de 79 milliards d'euros sur la période 2014-2020 dont 6,3 consacrés aux mobilités dont de marchandises, un second message fort a été adressé : promouvoir les synergies entre le monde de la recherche et l'industrie avec pour objectif de raccourcir les délais dans la mise en œuvre pratique des innovations. À l'image du programme Shift2rail dans le ferroviaire, les partenariats publics-privés sont encouragés.

Défis à relever

Dans le transport de marchandises comme de personnes, les enjeux identifiés au cours des prochaines années concernent la multimodalité, la gestion et l'entretien des infrastructures, l'efficacité énergétique de tous les modes et la logistique urbaine. Dans le transport maritime, le gaz naturel fait consensus comme carburant alternatif d'excellence, tout comme la poursuite des recherches navales pour améliorer la pénétration dans l'eau et les nouveaux matériaux. En qualité de hubs et de lieux de correspondances entre plusieurs modes, les ports maritimes sont cités en exemple en matière de multimodalité... même si le chemin semble encore long pour concevoir la mer comme une véritable infrastructure de transport.

Pistes prometteuses

Croisant les enjeux intermodaux, les démarches collaboratives entre tous les maillons de la chaîne logistique sont plébiscitées ainsi que l'intégration des nouvelles technologies. Lesquelles couvrent un périmètre très large à l'image des modes de propulsion. Dans le fret, cette richesse permet d'envisager des approches ciblées en fonction des environnements et des besoins. Compte tenu des autonomies actuelles, l'électromobilité est ainsi valorisée pour les logistiques urbaines. Au-delà, les recherches consacrées à la conduite automatisée ou dans la gestion des trafics pour lutter contre les congestions et accroître la sécurité sont prometteuses, tout comme la convergence entre interconnexion des systèmes d'information et automatisation.

Passage de témoin à la Pologne

La séance de clôture de TRA 2014 a permis de dresser un état des lieux de la collaboration entre l'Union européenne et les États-Unis dans la recherche sur les transports, et son potentiel au regard des défis communs posés par la mobilité durable. De l'avis général, ces travaux contribueront au cours des prochaines années à rompre avec les logiques capacitaires et quantitatives. Ils conjugueront davantage urbanisme, aménagement du territoire, écologie, économie et sociologie dans des approches pluridisciplinaires et globales. Après un bilan des quatre journées, TRA 2014 s'est achevé par le passage de relais à la Pologne, pays organisateur du prochain Transport Research Arena en 2016.

Érick Demangeon

Vendredi 18 Avril 2014



Lu 862 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse