Quatre offres de reprise de la SNCM déposées à Marseille


Quatre offres de reprise de la compagnie maritime en difficulté, la SNCM, ont été déposées devant le tribunal de commerce de Marseille, qui les examinera lors d'une audience le 25 septembre.


Stef et Baja Ferries ont déposé deux offres pour la SNCM © Franck André
Stef et Baja Ferries ont déposé deux offres pour la SNCM © Franck André
Quatre offres de reprise de la SNCM ont été déposées à Marseille mercredi 2 septembre. Une première offre fédérée conjointement par les groupes Stef et Baja Ferries, une deuxième d'un consortium d'entreprises corses, sous le nom de Corsica Maritima (CM), et les deux autres viennent de l'ancien président du port de Marseille, Christian Garin, et du groupe corse Rocca (transports routiers, immobilier et traitement des déchets).
Comme il l'avait annoncé, Stef - maison-mère de La Méridionale, co-contractant avec la SNCM de la délégation de service public de continuité territoriale entre Corse et continent - fédère un projet de reprise, avec le groupe Baja Ferries. Stef et Baja Ferries ont déposé deux "offres, conjointes et indissociables, qui ont pour ambition d'assurer un avenir pérenne aux activités Corse et Maghreb de la SNCM", détaillent-ils, précisant que les navires seront sous pavillon français. "Ces deux offres comportent des conditions suspensives", notamment l'aval de l'Autorité de la concurrence, et la reconnaissance par Bruxelles d'une discontinuité économique entre la SNCM et la future société, afin d'effacer les 400 millions d'euros réclamés par les autorités européennes au titre d'aides jugées indûment perçues. Ainsi, la première partie du projet de Stef et Baja Ferries "propose la reprise de trois activités de la SNCM : la desserte maritime de la Corse ; la mission d'agent général pour le compte de divers armements ; l'activité d'entretien et de maintenance des navires". Elle prévoit la reprise de 535 emplois, et est portée par des transporteurs maritimes regroupés au sein d'UniMed, et par Stef, à hauteur de 40 % chacun, et par des transporteurs routiers corses à hauteur de 20 %. La seconde partie du projet, portée par Baja Ferries, concerne les activités avec le Maghreb, avec 191 emplois repris.

CM, l'offre corse la plus aboutie

Du côté des offres corses, celle du consortium de 77 entreprises insulaires Corsica Maritima (CM) qui représente environ 60 % du fret transporté entre l'île et le continent semble la plus aboutie. Ce projet, porté par le patron en Corse du groupe de matériaux de BTP Gedimat, Pierre Anchetti, vise à sécuriser le transport du fret entre la Corse et Marseille, "plateforme logistique naturelle de l'île". CM s'engage notamment à garantir un service continu toute l'année, sans délaisser pour autant le transport de passagers. Le consortium est composé de grosses entreprises de BTP, transports, grande distribution et de PME.

"Marseille, plateforme logistique naturelle de l'île"


L'autre projet insulaire, celui du groupe Rocca, pourrait selon une source proche du dossier entrer ultérieurement dans l'offre conjointe de Stef et Baja Ferries, en complétant le panel d'actionnaires fédérés par Stef. Le tribunal de commerce de Marseille avait, le 10 juin et suivant les préconisations de Stef - qui n'avait pas déposé d'offre - rejeté les trois offres déposées, émanant de Baja Ferries, de Christian Garin et de Rocca. La SNCM est en redressement judiciaire depuis novembre 2014.

AFP

Jeudi 3 Septembre 2015



Lu 135 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse